L'euro n'est pour l'instant pas surévalué selon Pierre Moscovici

Publié le 28/10/2013 - 12:12
Mis à jour le 28/10/2013 - 12:15

 L'euro, qui s'est fortement apprécié ces dernières semaines face au dollar, n'est pas encore surévalué, a estimé dimanche le ministre français de l'Economie Pierre Moscovici. "Nous ne sommes pas encore sortis de la fourchette qui nous permettrait de dire: voilà, l'euro est franchement surévalué", a-t-il dit à la radio Europe 1 et la télé i-Télé.

Pierremoscovicidrapeau.JPG
© d poirier
PUBLICITÉ

« C’est un sujet de vigilance, d’attention, nous nous exprimerons le moment venu si cela est nécessaire », a-t-il ajouté lors de cette émission organisée aussi par le quotidien Le Monde. Un euro trop fort pèserait sur la compétitivité des produits européens dans le commerce mondial. L’euro s’est fortement apprécié, notamment à la faveur de l’affaiblissement du dollar américain provoqué par les inquiétudes sur la dette publique américaine et la paralysie budgétaire de l’Etat fédéral de Washington début octobre, ainsi que par la politique monétaire ultra-accomodante de la Réserve fédérale américaine.

« Il y a des facteurs notamment américains (…) que je pense être conjoncturels », a déclaré M. Moscovici, rappelant que le sujet était régulièrement débattu par les banquiers centraux et les ministres des Finances.

Jörg Asmussen, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), a déclaré vendredi ne pas avoir de « préoccupation spécifique » au sujet du taux de change de l’euro. « En termes nominaux et en termes effectifs réels, qui est ce qui compte le plus, nous sommes à l’intérieur d’une tranche vue ces 10 dernières années », a déclaré M. Asmussen au quotidien Il Sole 24 Ore paru vendredi. Vendredi soir l’euro valait 1,3801 dollars.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.58
ciel dégagé
le 19/09 à 3h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1023.74 hPa
Humidité
77 %

Sondage