Levée de l’hospitalisation d’office du preneur d’otages de Besançon

Publié le 14/01/2011 - 15:26
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:03

Le jeune preneur d’otages de l’école Maternelle de Fourier à Besançon le 13 décembre dernier, a été vu par un psychiatre qui estime dans une expertise rendue le 13 janvier que « l’état de santé mentale de l’adolescent s’est beaucoup amélioré, que la mesure d’hospitalisation d’office peut-être levé, mais qu’un suivi psychiatrique est nécessaire, car l’évolution à long terme ne peut être précisé actuellement ». L'adolescent a été remis ce jour à la Justice.

PUBLICITÉ

Christian Decharrière, a souhaité diligenter une expertise pour déterminer l’état de santé mentale de l’intéressé pour savoir s’il n’est pas dangereux pour lui ou pour autrui.

Suite aux conclusions de l’expert psychiatre, le Préfet a décidé la levée de l’hospitalisation d’office à partir de ce vendredi 14 janvier et a exigé la mise en place d’un suivi psychiatrique chaque quinzaine.

Concrètement, le jeune sera présenté aujourd’hui à un juge qui devrait le mettre en examen pour séquestration aggravée. La justice peut donc désormais suivre son cours. Le juge des libertés devrait soit le placer en détention provisoire ou en liberté conditionnelle sous contrôle judiciaire vraisemblablement dans un établissement spécialisé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Arrêté anti-pesticide : « Plus de 100 personnes mobilisées » en soutien à Emmanuel Cretin à Besançon

Emmanuel Cretin, maire de Nans-Sous-Saint-Anne avait pris (avec le vote favorable du conseil municipal) un arrêté anti-pesticide en octobre dernier. Convoqué ce 14 novembre 2019 suite à la saisine du tribunal administratif par le Préfet du Doubs, ce dernier estime que la mobilisation ce jeudi à Besançon est une "victoire".

Affaire Maëlys : l’avocat de N. Lelandais souhaite faire annuler le témoignage d’un ex co-détenu

Me Alain Jabubowicz a demandé jeudi 24 octobre 2019 aux magistrats de la cour d'appel de Grenoble d'annuler les déclarations d'un ex co-détenu de Nordahl Lelandais à Saint-Quentin-Fallavier (Isère) selon les informations de RTL et du Parisien. L'ancien militaire lui aurait avoué avoir violé et battu à mort la petite Maëlys.

Suppression des juges selon les scores LREM : Belfort s’indigne

Dans un article paru ce mercredi 23 octobre 2019, Le Canard Enchaîné prétend qu'avec la réforme de la justice, certains postes de juges d'instruction sont menacés d'être supprimés dans plusieurs villes... Des villes où le parti de la majorité, LREM, n'a pas des bons scores, comme à Belfort. Dans la ville du Lion, on s'indigne...

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.42
partiellement nuageux
le 20/11 à 3h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
93 %

Sondage