Nathalie Albert-Moretti, rectrice de Besançon : "Il faut oser, et parfois se tromper pour bâtir l'école de demain"

Publié le 31/08/2022 - 07:45
Mis à jour le 01/09/2022 - 17:45

Mardi 30 août, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de Besançon et de la région académique de Bourgogne-Franche-Comté, a détaillé les grands axes et dévoilé les principaux chiffres de cette rentrée scolaire 2022. Moins d'élèves, mais des objectifs clairs.

 © Charles Perrin
© Charles Perrin

Depuis plusieurs jours, la rentrée scolaire est sur toutes les lèvres. Dans une ambiance tendue à l’échelle nationale, alors que 4.000 enseignants manquent à l’appel, la rectrice de Besançon et de la région Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, a tenu sa première conférence face à la presse. D’emblée, celle qui a succédé à Jean-François Chanet en mars a tenu à placer cette rentrée sous le signe de "l’apaisement", de "la maîtrise" et de "l’engagement".

Une rentrée "apaisée, maîtrisée et engagée"

Une rentrée "apaisée" tout d’abord, avec le retour des cours en présentiel (suite au Covid-19), des activités physiques sans restriction et la non-obligation du port du masque. Le respect des gestes barrières reste quant à lui toujours d’actualité. La "maîtrise", ensuite, avec la présence d’un enseignant devant chaque élève dans le premier degré (la situation étant moins favorable dans le second). Et enfin "l’engagement", sous trois thèmes distincts :

  • "L’excellence" : transformation profonde du lycée professionnel, afin qu’il devienne un réel "choix" (deux tiers des décrocheurs se dirigeant actuellement vers cette filière) et l’amélioration du niveau en langue, jugé insuffisant ;
  • "L’égalité" : faire en sorte que les élèves puissent travailler dans des conditions optimales, en luttant contre toutes les formes de discriminations (racisme, antisémitisme, lgbtphobie, …) et en mettant l’accent sur l’accompagnement des personnes en situation de handicap (5.559 élèves sur la région pour 1.800 AESH) ;
  • "Le bien-être" : poursuite de la lutte contre le harcèlement et le cyber-harcèlement et mise en place des 30 minutes de sport quotidiennes dans toutes les écoles élémentaires (2 heures en plus dans les collèges volontaires, dont 3 dans le Doubs).

"Aucune atteinte à la laïcité et aux valeurs de la République ne sera acceptée." - Nathalie Albert-Moretti

Pour la rectrice, la rentrée doit également être ambitieuse : "Il faut réinventer, oser, expérimenter, se tromper parfois, pour bâtir l’école de demain".

Des élèves moins nombreux cette année

Selon les premières estimations, dont les chiffres seront affinés en fin de semaine, 105.144 élèves sont attendus dans le premier degré, public et privé (soit une baisse de -2,3% des effectifs par rapport à 2021), et 57.029 dans le second (-1,2% en un an).

Dans le Doubs, 50.824 élèves devraient faire leur rentrée dans le premier degré (contre 52.121 l’année dernière) et 26.963 dans le second (27.145 en 2021).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Gabriel Attal appelle la Nation à se mobiliser contre la violence des jeunes

+ Nouvelles mesures • "Mobilisation générale" et "sursaut d'autorité", Gabriel Attal a promis une réponse rapide de son gouvernement, avant l'été, à l'"addiction à la violence" d'une partie de la jeunesse, lors d'un déplacement jeudi 18 avril 2024 dans la ville de Viry-Châtillon (Essonne) pour son centième jour à Matignon.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Réforme du “choc des savoirs” : le Snes-FSU dénonce un “tri social” des élèves

Les syndicats Snes-Fsu et Sud Éducation, accompagnés de quelques enseignants, se sont mobilisés mardi 2 avril 2024 devant le rectorat de Besançon afin de s’opposer à la réforme du "choc des savoirs" annoncée par Gabriel Attal lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.74
nuageux
le 19/04 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
95 %