Rentrée scolaire : dans la région aussi, des enseignants manquent à l’appel

Publié le 30/08/2022 - 16:50
Mis à jour le 30/08/2022 - 16:53

4.000 postes d’enseignants sont annoncés comme non-pourvus à l’échelle nationale, à quelques jours de la rentrée scolaire. En Bourgogne-Franche-Comté, le second degré souffre lui aussi de l’absence de professeurs, à moindre échelle tout de même.

La semaine dernière, le ministère de l’Éducation nationale a dévoilé des chiffres inquiétants : 4.000 postes d’enseignants seraient non-pourvus en France, à quelques jours de la rentrée scolaire. Un taux historiquement bas, pour une crise de recrutement inédite.

Dans ce contexte, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de Besançon et de la région académique de Bourgogne-Franche-Comté et Patrice Durand, directeur académique des services de l’Éducation nationale du Doubs, ont affiné, ce mardi 30 août, ces chiffres à l’échelle de la région et du département.

0,7% d'emplois non-pourvus en Bourgogne-Franche-Comté

En Bourgogne-Franche-Comté, alors que le premier degré n’est pas concerné, on totalise 0,7% d’emplois non-pourvus, dans des matières allant de l’histoire, de la physique-chimie, des mathématiques et des sciences aux lettres. Une vingtaine de nouveaux contractuels ont été recrutés, augmentant les effectifs à 350 personnes, soit environ 5% du nombre d’enseignants.

Toutefois, Monsieur Durand a tenu à préciser qu’aucun contractuel n’était actif dans le Doubs, dans le premier degré. Uniquement des enseignants titulaires et des stagiaires.

Pas plus de 24 élèves par classe dans le premier degré

Un des objectifs fixés en primaire et en élémentaire est de limiter à 24 le nombre d’élèves par classe, avec pour l’instant une réussite de 100% en grande section, en CP et en CE1 dans le département (contre 70 à 80% à l’échelle nationale).

En moyenne, le Doubs compte 21,3 élèves par classe dans le premier degré (contre 23,8 il y a 5 ans). Dans le second, la moyenne se porte quant à elle à 25,6 élèves. Des chiffres en accord avec la tendance générale régionale pour la rentrée 2022, légèrement en baisse.

Par ailleurs, le jour de la rentrée, 36 classes auront été ouvertes dans le département, contre 49 classes fermées.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Réforme du “choc des savoirs” : le Snes-FSU dénonce un “tri social” des élèves

Les syndicats Snes-Fsu et Sud Éducation, accompagnés de quelques enseignants, se sont mobilisés mardi 2 avril 2024 devant le rectorat de Besançon afin de s’opposer à la réforme du "choc des savoirs" annoncée par Gabriel Attal lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale.

Dans le Haut-Doubs, un nouveau service dédié à l’accueil enfants-parents

Le nouveau service à destination des familles baptisé "Bulle d’air" sera lancé le 4 avril 2024 au sein de la Communauté de Communes des Portes du Haut-Doubs en itinérance sur trois communes, Vercel-Villedieu-Le-Camp, Valdahon et Les Premiers Sapins. Ouvert à tous, le service est gratuit, préserve l’anonymat et est accessible sans réservation, ni engagement.

Les étudiants en santé de l’Université de Franche-Comté soignent les nounours depuis 20 ans

L'Hôpital des Nounours accueille chaque année des enfants de moyenne et de grande section de maternelle, afin de leur faire découvrir le monde hospitalier et lutter contre l'effet blouse blanche et les craintes qui l’accompagnent. Cette année, cette action, fondée par l’ANEMF, est organisée par les étudiants en santé de l’université de Franche-Comté et fête ses 20 ans.

Les élèves de Franche-Comté vont pouvoir continuer d'étudier avec le musée de la Résistance

Anne Vignot, maire de Besançon, et Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique Bourgogne Franche-Comté et de l’académie de Besançon se sont retrouvées au musée de la Résistance et de la Déportation lundi 25 mars 2024. Objectif : signer une convention entre les deux parties et le musée dont le but est de promouvoir à travers l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, l’éducation citoyenne et les valeurs républicaines de la Résistance à tous les élèves dans le cadre d’activités et de sorties scolaires.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.33
peu nuageux
le 12/04 à 12h00
Vent
2.49 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
53 %