Alerte Témoin

Opération "Collège mort" lundi 17 février au collège Diderot de Planoise

Publié le 13/02/2020 - 17:56
Mis à jour le 13/02/2020 - 22:52

Pour protester contre la suppression d'une classe de 3e à la rentrée 2020 et la disparition des postes d'enseignants référents "Rep +" dédiés à l'éducation prioritaire, une opération collège mort est organisée lundi 17 février 2020. Un préavis de grève des enseignants a par ailleurs été déposé pour le mardi 18 février. Le jour même, une marche dans les rues de Planoise partira du centre Nelson Mandela à 17h pour dénoncer "la politique de suppression des moyens pour les plus défavorisés"

college diderot planoise
© D Poirier
PUBLICITÉ

Remontés. Les enseignants du collège Diderot dans le quartier sensible de Planoise à Besançon se disent dans l'incompréhension la plus totale depuis l'annonce de la baisse de la dotation horaire globale de leur établissement avec pour conséquence la fermeture de trois divisions.

"Si nous comprenons la fermeture de deux classes en raison de la baisse des effectifs, nous protestons contre la fermeture, sans aucune concertation d'une classe de troisième" indiquent les enseignants dans un communiqué commun.

"À l’heure de la reconquête républicaine dans les quartiers sensibles, et alors que le quartier de Planoise connaît une recrudescence de la violence, les enseignants du collège Diderot se pensaient à l’abri de la politique de baisse des moyens alloués aux établissements à l’œuvre depuis plusieurs années (...) Comment ne pas voir que les premiers à être sanctionnés, une fois de plus, ce seront les élèves, ceux-là mêmes qui sont pourtant les plus fragiles et qui ont tant besoin d’accompagnement au quotidien ?"

Autre motif de la grogne, la disparition des postes d’enseignants référents REP+ qui, en contrepartie d'une décharge horaire, mènent différentes actions d'aide à la parentalité, de recherche de stages, d'aides personnalisées aux devoirs, de remobilisation d'élèves en situation de décrochage"Nous rappelons que 82% de nos élèves sont issus de milieux défavorisés et que plus de 50% des foyers habitant dans les rues avoisinantes du collège vivent en dessous du seuil de pauvreté."

Fin du dispositif Éclair

Le rectorat de Besançon reconnaît une baisse de dotation due à des facteurs démographiques et structurels. "Si l’on prend l’exemple du collège Diderot, les prévisions font apparaître une perte de 60 élèves à la rentrée 2020, ce qui explique le retrait de dotation. Il est essentiel de mettre la situation des établissements en éducation prioritaire au regard de celle des autres établissements de l’académie. En effet, dans les collèges REP et REP+, comme le sont le collège Diderot et le collège Voltaire, le taux d’encadrement reste très favorable".

Par ailleurs, la fin du dispositif Éclair pour la refondation de l’éducation prioritaire mis en place en 2015 pour cinq ans signe également une baisse du nombre d'heures allouées à l'établissement. À partir de la rentrée 2020, cet accompagnement avec un bonus de 38 heures se termine. Le collège Diderot ne bénéficiera plus que de la pondération réglementaire pour les établissements REP+

Des vidéos pour expliquer...

Après des rencontres infructueuses avec l'inspection académique et le recteur de l'académie de Besançon, les enseignants ont décidé de passer la vitesse supérieure avec la mise en ligne de vidéos sur les réseaux sociaux afin d'expliquer le travail des enseignants référents Rep +. Les candidats à l’élection municipale de Besançon ont également été alertés.

...une opération collège mort lundi... 

Une opération "collège mort" est organisée lundi 7 février 2020 avec une rencontre entre les parents et les enseignants. Une délégation devrait être reçue à 17h par le directeur académique des services de l'éducation nationale.

... et une marche à Planoise

Les enseignants ont également déposé un préavis de grève pour le mardi 18 février 2020. À 17h, un rassemblement des écoles, collèges et lycées du quartier se tiendra au centre Nelson Mandela avant une marche dans les rues de Planoise.

Les enseignants demandent le réexamen de la suppression des heures allouées aux enseignants référents REP+ et le maintien d'une classe de 3e. "La suppression de la classe  ferait passer les effectifs de 22 à 26 élèves par classe, ce qui en REP+ n’est pas conforme à l'Indice de Difficulté sociale 1, situé à 22 élèves" notent-ils.


Info +

Le quartier de Planoise est classé "quartier prioritaire de la politique de la ville" et "quartier de reconquête républicaine" depuis octobre 2018. Le réseau d'éducation prioritaire regroupe 13 établissements scolaires pour 2.658 élèves répartis entre maternelles (791 élèves), élémentaires (1177 élèves) et le collège (690 élèves).


Au collège Diderot, 678 élèves étaient inscrits à la rentrée de septembre 2019. L'établissement scolarise aujourd'hui 709 élèves (+4,5 %) en raison de l'inclusion dans les classes générales des élèves issus des dispositifs UPE2A et ULIS et d'autre part, des emménagements en cours d'année dans le quartier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.59
couvert
le 17/02 à 6h00
Vent
5.05 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
73 %

Sondage