Alerte Témoin

Pique-nique idéal : une influenceuse bisontine lance un défi aux grands chefs francs-comtois

Publié le 09/07/2020 - 16:14
Mis à jour le 10/07/2020 - 13:16

Du 15 au 30 juillet 2020, l’influenceuse culinaire bisontine Anne Salé part à la rencontre des chefs de Franche-Comté. A sa demande, ils réaliseront le panier pique-nique idéal des Français.

Pique-nique
©Free-Photos/Pixabay

En juin, l’influenceuse culinaire bisontine a arpenté la Côte d’Azur, suivie sur les réseaux sociaux par plus de 300.000 personnes : 17 chefs étoilés, MOF et magiciens du goût lui ont confié leur vision idéale du pique-nique. Dans quelques jours, l’opération se répète, cette fois en Franche-Comté.

Pour quel panier voterez-vous ?

Les chefs francs-comtois qui participeront à cette opération sont : Joël Césari* (Dole), Romuald Fassenet MOF* (Sampans), Jean-Michel Turin* (Vauchoux), Olivier Prévôt-Carme* (Montbéliard), Philippe Zeiger* (Danjoutin), Christian Pilloud* (Chamesol), Stéphane Robinne (Etupes) etc.

Le périple sera relayé au jour le jour sur les réseaux sociaux avant l’édition d’un carnet de voyage.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.37
    partiellement nuageux
    le 09/08 à 0h00
    Vent
    1.69 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    82 %

    Sondage