Réchauffement climatique : +1,3°C en Bourgogne Franche-Comté en 50 ans

Publié le 25/06/2019 - 08:07
Mis à jour le 25/06/2019 - 08:07

En 50 ans, les températures moyennes annuelles ont augmenté de 0,7 à 1,6 °C en Bourgogne-Franche-Comté annoncent Météo France et l’INSEE ce lundi 24 juin 2019. A Besançon, la hausse du thermomètre est de 1,4°C

Chaleur à Besançon ©Damien P
Chaleur à Besançon ©Damien P

Cette augmentation a été plus marquée dès les années 80.

PUBLICITÉ

Selon la station météorologique de Météo France parmi les 15 disposant des relevés nécessaires, une hausse d’en moyenne 1,3 °C est observée sur la région Bourgogne Franche-Comté.

  • En 1968, la température moyenne sur dix ans était de 9,6°C 
  • En 2018, elle est de 10,8°C.

2018 a d’ailleurs été l’année la plus chaude de la décennie passée, avec 12,0 °C en moyenne sur douze mois.

Toutes les grandes villes à la hausse

L’ensemble des départements de la région ont observé cette hausse du thermomètre.

  • elle est la plus marquée à Mâcon, Arc-et-Senans, Combeaufontaine et Luxeuil avec +1,6°C
  • elle est soutenue également à Besançon, Pontarlier et Mouthe (+1,4°C)
  • mais plus modérée à Dijon(+0,9°C)

Comme d'ordinaire, les villes le plus au sud de la région bénéficient de températures plus clémentes, alors que le climat est plus rigoureux en altitude dans le massif du Jura, en particulier à Mouthe.

Une hausse plus forte en août et décembre

Cette hausse des températures, constatée en 50 ans, s’est traduite sur pratiquement tous les mois de l’année :

  • en août et en décembre, le thérmomètre s’affole, avec respectivement +2,3 et +2,1°C
  • elle est plus modérée en septembre et octobre, + 0,6 et + 0,5 °C
  • seul le mois de février enregistre sur la dernière décennie une température moyenne plus basse qu’en 1959-1968, avec – 0,5 °C

Retrouvez l'augmentation de température par ville

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sécheresse de 2018 dans le Doubs : la commune d’Uzelle, également reconnue en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 19 novembre 2019, paru au Journal officiel du 30 novembre 2019, la commune d’Uzelle a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er juillet 2018 au 31 décembre 2018.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.5
couvert
le 16/12 à 12h00
Vent
0.56 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
74 %

Sondage