Alerte Témoin

Tempête Ciara : la Franche-Comté passe en vigilance jaune

Publié le 10/02/2020 - 11:13
Mis à jour le 10/02/2020 - 11:13

Mise à jour à 10h22 •

13 départements sont toujours en vigilance orange aux vents violents contre 42 dimanche soir. La Bourgogne Franche-Comté est désormais en vigilance jaune pour le Doubs, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or et l'Yonne. Voici les prévisions et le point sur les conséquences de cette tempête.

Capture d’e?Tempête 10 février 2020 à 11h00 ©  Météo France 2020-02-10 a? 11.12.58
Tempête 10 février 2020 à 11h00 © Météo France

En cette nuit de dimanche à lundi, les rafales observées atteignent 131 km/h à Sarrebourg (57), 126 km/h à Rouvres (55), 125 km/h à Waltenheim (67), 123 km/h à Epinal (88), 122 km/h à Nancy (54), 121 km/h à Strasbourg (67).  En montagne, jusqu’à  177 km/h au Marckstein (67).

Evolution de la situation

Sur les départements encore placés en vigilance orange le vent en rafales soufflera entre 100 et 120 km/h à l'intérieur des terres pour quelques heures encore.

Le vent commencera à faiblir par l'ouest en matinée de ce lundi. Il restera néanmoins soutenu en journée, avec près des côtes de Manche un renforcement probable en soirée pouvant donner ponctuellement autour de 100 km/h à l'interieur des départements côtiers.

Sur les crêtes vosgiennes, les rafales pourront continuer d'atteindre voire dépasser en pointe les 160 km/h.

Dans la journée de ce lundi, le vent va par contre se renforcer progressivement sur les Alpes ainsi qu'en Corse. Sur cette île, les rafales atteindront 130 à 160 km/h en fin d'après-midi sur le Cap Corse. Au plus fort de l'événement dans la nuit de lundi à mardi, on attend des rafales proches des 200 km/h au Cap Corse, ponctuellement jusqu'à 130 à 160 km/h sur le littoral Est de l'île ainsi que sur le relief. Sur les Alpes-Maritimes on attend 100 km/h sur le littoral et jusqu'à 140 km/h sur les hauteurs de Grasse.

Phénomène aggravant : dans un contexte de sols détrempés, notamment suite aux récentes crues, des chutes d'arbres sont à craindre. En marge des départements placés en vigilance orange, le vent soufflera également très fort avec quelques rafales proches des 100 km/h localement.

Conséquences

À Besançon, les parcs et forêts sont fermés jusqu'à mardi inclus. L'ouverture de la  foire Battant qui se tient tous les deuxièmes lundi du mois sera retardée ce lundi.

Inforoute

  • La RD 103  est barrée depuis dimanche soir à 23h30 entre Cléron et Amondans suite à la chute d'arbres de grosse taille.

Trafic des TER

Dans les Hauts-de-France, l’ensemble du trafic SNCF a été interrompu à partir de 20 heures, à l’exception des TGV circulant depuis et vers Paris, Lille, Arras, Dunkerque et Calais-Fréthun. La SNCF a  annoncé la suppression de plusieurs TER dimanche soir et lundi en Lorraine et en Alsace, « par mesure de sécurité ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".

EELV Bourgogne Franche-Comté réclame l’arrêt des subventions à l’aéroport de Dole-Tavaux

Europe-écologie les Verts Bourgogne Franche-Comté estime que la crise sanitaire du Coronavirus "oblige à repenser l’avenir" et demande l’arrêt de toutes les subventions "à la gabegie financière, écologique et sociale de l’aéroport de Dole-Tavaux." Le parti pense qu'il serait "plus opportun de réaffecter ces subventions à l’amélioration des lignes ferroviaires..."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.15
couvert
le 27/05 à 12h00
Vent
5.36 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
34 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune