Un léger tremblement de terre a secoué Strasbourg

Publié le 12/11/2019 - 16:38
Mis à jour le 12/11/2019 - 16:38

Un léger tremblement de terre a été ressenti mardi 12 novembre 2019 à 14h38 à Strasbourg où les murs des immeubles ont tremblé quelques secondes, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Strasbourg
Strasbourg ©WikimediaImages
PUBLICITÉ

Cette secousse survenue au lendemain de celle qui a frappé l'Ardèche, a atteint une magnitude de 3,3 sur l'échelle de Richter selon le Réseau national de surveillance sismique (RéNaSS) de Strasbourg.

Son épicentre se situerait à 5 km de la ville.

Le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS) du Bas-Rhin a indiqué à l'AFP avoir reçu dans les minutes ayant suivi la secousse "une cinquantaine d'appels", ayant entraîné vers 15 heures trois interventions des pompiers, notamment pour la fissure d'un bâtiment à Schiltigheim, au nord de Strasbourg, et pour la chute de briques d'une cheminée. Le siège de Pôle emploi a été évacué, selon l'Alsace.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Plusieurs actions de sensibilisation à la pollution à Besançon

Une trentaine d’activistes d’Alternatiba Besançon, ANV-COP21 Besançon et le Collectif Pacte pour la Transition ont organisé mardi 21 janvier 2020 une mobilisation devant trois écoles de Planoise (école Artois, école Champage, école Île de France) pour sensibiliser parents et enseignants et interpeller les candidat.e.s aux élections municipales sur la thématique de la pollution de l’air, en particulier aux abords de la RN57.

Un (gros) coup de pouce pour Shukar, un cheval d’Eternoz

Shukar, un cheval de spectacle et d'école âgé de 14 ans, appartenant à Lucie Miot, une artiste voltigeuse sur cheval à Eternoz, est malade, mais il a des chances d'être sauvé s'il est hospitalisé. Le transport et les soins d'un cheval aussi costaud que celui-ci ont un coût certain. C'est pourquoi un appel à la générosité a été lancé par l'entourage de l'équidé.

Une pétition nationale pour dire stop au démarchage téléphonique

Alors que l’Assemblée nationale va prochainement discuter, en deuxième lecture, d’une proposition de loi sur le démarchage téléphonique, l’ADEIC, l’AFOC, l’ALLDC, la CSF, le CNAFAL, la CLCV, Familles de France, Familles Rurales, l’UFC-Que Choisir et l’UNAF, "tirant les conséquences de l’exaspération des consommateurs et des litiges issus des appels commerciaux non désirés", s’unissent et lancent une pétition "démarchage téléphonique : interdisons le fléau" selon un communiqué de lundi 20 janvier 2020.

La Côte-d’Or saisit la justice après un documentaire sur l’Aide sociale à l’enfance

Le président du département de la Côte-d'Or, François Sauvadet, a annoncé lundi 20 janvier 2020 avoir saisi la justice après la diffusion sur M6 d'un documentaire dénonçant les défaillances de l'aide sociale à l'enfance, dont une partie a été tournée à Dijon.

En Bourgogne Franche-Comté, 12% des enfants vivent dans une famille recomposée

Selon une récente étude de l'Insee, 569.000 enfants mineurs habitent avec au moins un de leurs parents dans la région. Plus des deux tiers vivent dans une famille composée d’un couple et de leur(s) enfant(s). 12 % font partie d’une famille recomposée. Et plus les enfants grandissent, moins ils vivent en famille dite "traditionnelle"

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.83
ciel dégagé
le 22/01 à 12h00
Vent
0.6 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
49 %

Sondage