Une femme mise en examen et écrouée pour l'assassinat de son mari disparu

Publié le 04/10/2017 - 16:08
Mis à jour le 04/10/2017 - 16:08

Une femme, arrêtée lundi en Saône-et-Loire, a été mise en examen pour assassinat mercredi et écrouée, soupçonnée d'avoir tué son mari disparu 18 mois plus tôt, a indiqué ce mercredi  4 octobre 2017 le procureur de la République de Chalon-sur-Saône Damien Savarzeix.

Lors de sa garde à vue, cette femme de 36 ans avait reconnu les faits, ajoutant qu'elle s'était fait "aider par des proches" pour dissimuler le corps de son mari, âgé de 60 ans, tué par balle, selon la même source. La dépouille a été retrouvée mardi à La Clayette, en Saône-et-Loire.

Deux des enfants de l'auteur supposé des faits, un gendre et un cousin ont été mis en examen pour "recel de cadavre" ou "non-dénonciation de crime", voire les deux selon les cas, a précisé M. Savarzeix.

La suspecte a déclaré aux gendarmes que son mari la prostituait, une "hypothèse qui se confirme", selon le procureur. Avant de l'épouser, celui qui était alors son beau-père avait en outre été condamné par la justice après avoir eu des relations avec elle lorsqu'elle était mineure.

Au printemps 2016, la femme avait signalé elle-même aux gendarmes la disparition de son mari, avec qui elle a eu quatre enfants, leur confiant son inquiétude, selon le Journal de Saône-et-Loire.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Disparition Estelle Mouzin : Fourniret et son ex-épouse de retour dans les Ardennes

Michel Fourniret et son ex-épouse Monique Olivier sont arrivés ce lundi 26 octobre dans l'après-midi à Ville-sur-Lumes, dans les Ardennes, où le tueur en série est accusé d'avoir séquestré et tué en 2003 Estelle Mouzin, convoqués dans l'objectif de retrouver le corps de l'enfant après des fouilles infructueuses en juin.

Affaire Narumi : le suspect interrogé dans la chambre de l’étudiante

Nicolas Zepeda, Chilien de 29 ans soupçonné d'avoir tué son ex-petite amie en 2016 à Besançon (Doubs), l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, a été interrogé ce mercredi 21 octobre 2020 sur le campus universitaire pour "confronter ses déclarations à la réalité des lieux", a annoncé dans la soirée le parquet de Besançon à l'AFP.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.52
légère pluie
le 28/10 à 0h00
Vent
3.5 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
90 %

Sondage