Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Législatives à Besançon : Jean-Louis Fousseret ou Eric Alauzet ?

Jean-Louis Fousseret avec le député sortant Jacques Grosperrin @archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Eric Alauzet ne s'habille pas qu'en vert... @archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
ça chauffe dans les coulisses

La deuxième circonscription de Besançon, détenue depuis 2007 par l’UMP Jacques Grosperrin, fait l’objet d’intenses tractations entre le PS et les écologistes. Jean-Louis Fousseret arrivera-t-il à s’imposer ? 

Publicité

Cela fait plusieurs mois que le maire de Besançon a fait savoir qu’il proposera sa candidature aux militants socialistes dans l’ancienne circonscription de Paulette Guinchard.

Europe-Ecologie Les Verts, qui réclame une quinzaine de circonscriptions au niveau national, inclut dans ses prétentions la deuxième de Besançon au bénéfice d’Eric Alauzet, conseiller municipal écologiste de Besançon et vice-président du conseil général du Doubs. « L’accord avec le PS doit intervenir avant notre conseil fédéral du 19 novembre. Au-delà du 19 novembre, il n’y aura pas d’accord », menace Eva Joly, candidate EELV à la présidentielle. Ce qui arrangerait bien Jean-Louis Fousseret…

Une autre condition est avancée par les écologistes. « Si François Hollande dit non pour arrêter le chantier de Flamanville, il n’y aura pas d’accord », a complété Eva Joly à propos du projet de réacteur nucléaire EPR dans la Manche.

« Il n’y a pas de décision prise. C’est très compliqué, tout peut arriver », résume le patron du PS du Doubs, Nicolas Bodin, qui dispose « d’informations contradictoires ». Les candidatures socialistes doivent être déposées entre 18 et le 21 novembre pour un vote des militants planifié le 1erdécembre.

En tout état de cause, les candidats socialistes doivent s’engager sur le non-cumul. Ceux qui dirigent déjà un exécutif local, ce qui est le cas de Jean-Louis Fousseret, doivent s’engager à assurer leur succession avant septembre 2012. Si le maire de Besançon est élu à l’Assemblée nationale en juin, il ne pourra logiquement pas rester premier magistrat.

  

redaction

Votre météo avec