Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Sécurité à Besançon : "la grande inquiétude" de Jean-Louis Fousseret

Jean-Louis Fousseret lors d'une rencontre avec des agents de la Police Nationale (archives) ©dp - cliquez sur l'image pour agrandir

Suite au braquage d'une bijouterie au centre-ville de Besançon en fin de matinée, le maire a contacté le cabinet du ministre de l'Intérieur pour lui faire part de sa "grande inquiétude". Il demande ouvertement à Bernard Cazeneuve l'affectation de policiers nationaux à Besançon.

Publicité

Jean-Louis Fousseret a visiblement décidé de dire tout haut ce qui pesait sur le cœur et il se fait visiblement du souci pour la sécurité dans sa ville. Il répète souvent que depuis les années 2000, les effectifs de la Police nationale ont diminué à Besançon : une quarantaine d'hommes en moins.

Dès l'annonce du braquage de ce matin dans une bijouterie de la grande rue à Besançon, il a décidé de se rendre immédiatement sur les lieux pour faire part de cette inquiétude grandissante. Il confiait à maCommune.info qu'il avait, avant même le braquage de ce matin, l'intention d'envoyer une missive à Bernard Cazeneuve afin de lui demander des renforts de police. Ce jeudi soir, le maire de Besançon réitère dans un communiqué cette volonté. "Ce nouvel événement fait suite à une série d’actes de délinquance commis à Besançon ces dernières semaines. Ces faits inacceptables, que je condamne avec la plus grande fermeté, ne peuvent rester sans réaction de ma part".

Tout en soulignant que la Ville travaille actuellement avec le Préfet à la mise en place d’un plan d’objectifs quinquennal sur la tranquillité et la sécurité publiques, le maire de Besançon réclame au ministre de l'Intérieur "d'apporter des moyens nécessaires et pérennes (qui) doivent se traduire sous le signe de l’urgence par l’affectation de policiers nationaux à Besançon".

Ce plan qui constitue l’expression d’une des priorités de la municipalité malgré la baisse très importante des dotations de l’Etat (11.5 millions d’€ pour la Ville de Besançon entre 2014 et 2017), je demande au Ministre de l’Intérieur d’apporter les moyens nécessaireset pérennes. Ils doivent se traduire sous le signe de l’urgence par l’affectation de policiers nationaux à Besançon.

Damien

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mar, 12 Décembre 2017h
Librairie l'Autodidacte - Besancon
©Alexane Alfaro
Mer, 13 Décembre 2017h
FRAC Franche-Comté (Cité des Arts) - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon