michel raison

58 articles trouvés

Moins de morts sur les routes en 2018 : Michel Raison tacle le Premier ministre sur l’effet 80 km/h

Pour le sénateur de Haute-Saône, Édouard Philippe opère un raccourci entre la baisse de la mortalité sur les routes de France, à son plus bas niveau, et le passage au 80 km/h en juillet 2018.  Michel Raison estime que le Premier ministre "sacrifie l’analyse scientifique sur l’autel de la communication politique".

80 km/h : Michel Raison regrette que le gouvernement n’ait pas écouté le Sénat

"Notre travail a été méprisé" • En entendant récemment Emmanuel Macron à propos des 80 km/h, le sénateur LR de Haute-Saône Michel Raison déclare que le président de la République fait "enfin le choix du pragmatisme prôné par le Sénat" sous la pression du mouvement des Gilets jaunes. Il dénonce à nouveau "la méthode brutale" du gouvernement  et regrette "le temps perdu et les fractures ainsi créés".

Sécheresse et agriculture : Michel Raison demande à deux ministères la gratuité des transports de fourrage

Si la sécheresse 2018 pourrait être moins grave que celle de 2011, ses conséquences financières sur la situation économique déjà très fragile de nombreuses exploitations agricoles sont bien réelles, en Haute-Saône notamment. Dans un courrier en date du 20 août 2018, le sénateur de ce département Michel Raison demande à Élisabeth Borne, ministre des Transports et Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture la gratuité des transports comme il avait été accepté en 2011.

Michel Raison souhaite décentraliser la vitesse à 80km/ h à l’échelle des départements

Un débat sur la limitation de la vitesse à 80 km/h se tenait mardi 5 juin en soirée au Sénat. Pour le sénateur LR de Haute-Saône, la proposition sénatoriale de décentraliser la réduction de la vitesse à 80km/ h au niveau des départements, avec l'objectif de "s'adapter aux réalités du territoire", est une maison tendue au Premier ministre avant la rencontre avec Édouard Phillipe le 14 juin 2018. 

Limitation à 80 km/h : des sénateurs demandent la suspension de la décision de réduire la vitesse

Michel Raison, sénateur LR de Haute-Saône, et deux autres sénateurs membres du groupe de travail du Sénat sur la sécurité routière, sont "étonnés" du lancement d'une campagne de presse officielle sur "la nécessité de réduire la vitesse maximale autorisée". Ils demandent la suspension de la décision de passer de 90 à 80 km/h sur certaines routes en attendant la fin de leurs travaux sur ce sujet… 

CHARGER LA SUITE

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 14.03
ciel dégagé
le 18/04 à 18h00
Vent
2.82 m/s
Pression
1019.518 hPa
Humidité
75 %

Sondage