Visite de Jacqueline Gourault en Haute-Saône : pas de nouvelle prison à Lure

Publié le 18/03/2019 - 18:31
Mis à jour le 18/03/2019 - 18:06

Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des territoires, était particulièrement attendue ce lundi 18 mars 2019 à Lure sur le dossier de la prison.

PUBLICITÉ

Pour rappel, la prison historique de la cité du sapeur fut fermée par Christiane Taubira, garde des Sceaux, en 2014. De passage en Haute-Saône en 2015, François Hollande, alors président de la République, avait promis la création d'une nouvelle prison en lieu et place de la précédente. Fin 2018, Nicole Belloubet, ministre de la Justice, prit - à la surprise générale - la décision de ne pas inscrire sur la carte pénitentiaire à l'horizon 2022 la construction d'une nouvelle prison à Lure.

La visite ministérielle de ce matin n'y changera pas grand chose. "Les mesures annoncées par Jacqueline Gourault sont très largement insuffisantes en termes de compensation pour Lure et le pays luron" indique Les Républicains de Haute-Saône dans un communiqué. "Tous les acteurs présents et concernés directement par ce dossier sont même sortis de la rencontre ministérielle avec une profonde déception, pour ne pas dire avec la gueule de bois, même si - au fond - ils ne s'attendaient pas vraiment à des miracles de la part de la représentante du gouvernement, qui avoua elle-même devant les personnes présentes "être totalement impuissante" et "avoir tout essayé" !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire