Alerte Témoin

Agressions de conducteurs de tramway et bus à Besançon : la CGT s'insurge

Publié le 07/04/2020 - 11:55
Mis à jour le 07/04/2020 - 11:55

Le syndicat CGT des Transports urbains de Besançon dénonce les récentes agressions les 4 et 6 avril 2020  à l'encontre des conducteurs de tramway et bus de la ville.

1-22-essais_tramway_besancon_centre-287.jpg
©Alexane Alfaro

La première agression s'est déroulée le samedi 4 avril 2020 dans un tramway. Une personne alcoolisée a "gratuitement arraché" la porte de la cabine du conducteur, dénonce le syndicat.

La deuxième agression s'est produite ce lundi 6 avril 2020 vers 21h55 sur la ligne 5 de bus. Ce dernier est tombé "dans un guet-apens, avec des poubelles en feu sur les deux voies de circulation", explique la CGT qui décrit la scène : "Il a subi un caillassage en règle, à hauteur de l’arrêt Foyer. Des vitres cassées et de nombreux dégâts sont à déplorer, mais, heureusement, le conducteur est indemne et il n'y avait aucun usager à l'intérieur du véhicule. L’ensemble des conducteurs est effaré du décalage qu’il vit en cette période de confinement".

Un décalage entre confinement et violences constatées par la CGT

"Pendant qu’une certaine partie de la population respecte les règles à la lettre pour éviter la propagation du virus, une autre partie s’en moque complètement et utilise les transports en commun comme elle le fait toute l’année, sans aucune raison de première nécessité", s'insurge le syndicat qui poursuit : "Le risque de propagation, aux conducteurs, aux personnes qui ont absolument besoin de se déplacer, aux personnels soignants, est décuplé par ces irresponsables".

Ces agressions affectent le moral des conducteurs, selon le syndicat qui dénonce également le "peu de protection" accordé aux agents 'pas de masques, pas de gants...".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Coronavirus : quelle situation début juillet en Bourgogne Franche-Comté ?

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du virus reste faible. Conséquence, le nombre de formes graves nécessitant une hospitalisation continue de baisser dans la région : 132 patients contre 1.380 au plus fort de l'épidémie dans les hôpitaux le 17 avril 2020. Début juillet, moins de 10 patients étaient en réanimation en lien avec le Covid-19. En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1.700 personnes sont mortes du Coronavirus.

Coronavirus : les derniers chiffres en Franche-Comté

Le nombre de patients hospitalisés souffrant de formes graves du Covid-19, le cumul des décès dans les hôpitaux ou le nombre de sorties d'hospitalisation. Voici les dernières données et statistiques liées à l'épidémie de Coronavirus dans le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort.

Covid-19 : quelles modalités d’organisation du diplôme national du brevet en Franche-Comté ?

Les modalités d’organisation du diplôme national du brevet (DNB) sont modifiées à titre exceptionnel pour la session 2020, dans le contexte des mesures prises pour limiter la propagation de l’épidémie de covid-19 et dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Dans l'académie de Besançon, 14 459 candidats scolaires sont concernés. Voici les modalités...

Covid-19 : la circulation du virus "faible" en Bourgogne-Franche-Comté

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du Coronavirus  est "toujours faible" en Bourgogne-Franche-Comté, mais le coronavirus reste présent indique l'agence régionale de santé qui invite à toujours respecter "scrupuleusement" les mesures de prévention. La moyenne des hospitalisations pour Covid-19, s’établit autour de deux entrées par jour en moyenne et  en dessous d’ une entrée par jour en réanimation.

Didier Viodé met en vente ses oeuvres pour soutenir l'art

Pendant le confinement, l'artiste bisontin Didier Viodé a peint pas moins de 59 autoportraits, soit un par jour, pour passer le temps… Finalement, son travail ne sera pas inutile : ses œuvres sont mises aux enchères de le but de récolter des fonds pour soutenir l'art, impacté par la crise du covid-19. Mise à prix : 500 euros.

Besançon : pour tous vos achats, vos commerçants et artisans sont là !

Depuis le 11 mai, les commerces peuvent de nouveau accueillir le public après deux mois de fermeture dus à la crise sanitaire du Covid-19. À Besançon, les clientes et clients étaient nombreux à revenir soutenir leurs commerces, malgré les mesures barrières à respecter. Un mois après, quel bilan font les commerçants ? Quel avenir pour le commerce de proximité ? Nous avons rencontré Olivier Lecossois, gérant de Vintage Corner, installé au centre-ville depuis 1994, pour un focus sur le prêt-à-porter.

Faits Divers

Feu de cabanon à Nommay

Mercredi 1er juillet 2020 vers 19h40, les pompiers de Montbéliard, Audincourt et Béthoncourt sont intervenus pour un début d'incendie dans un cabanon mitoyen d'une maison d'habitation individuelle au 25 grande rue à Nommay.

Un important trafic d’or entre la France et l’Allemagne démantelé

La section de recherches de la gendarmerie de Dijon mobilisée • Quatorze personnes suspectées d'avoir pris part à un vaste trafic d'or entre la France et l'Allemagne ont été mises en examen et près de 30 kilos du précieux métal d'une valeur de 1,5 million d'euros ont été saisis, a-t-on appris ce vendredi 26 juin 2020 auprès de la Jirs de Nancy.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     12.29
    ciel dégagé
    le 04/07 à 0h00
    Vent
    0.52 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage