Alerte Témoin

Aidez à répertorier les arbres têtards

Publié le 08/08/2015 - 15:56
Mis à jour le 08/08/2015 - 19:31

Ils ont une forme spéciale, comme ressemblant à une grosse tête. Les arbres têtards font partie du patrimoine naturel local en Franche-Comté. La fédération régionale des associations de protection de la nature (FNE Franche-Comté) lance un appel aux citoyens pour les inventorier et ainsi les protéger.

aa.jpg
© FNE FC

Peut-être chez vous

"L’action 'Arbres Têtards' vise à localiser et restaurer les trognes, arbres paysans aux milles usages, plus que centenaires pour certains, qui sont encore présents sur notre territoire", précise la FNE Franche-Comté dans un communiqué.

Résultat d’une technique d’exploitation très ancienne qui consiste au taillage des  branches maîtresses à une hauteur déterminée, ce qui provoque le développement de rejets, les arbres têtards ont des cicatrices d'une taille régulière (tous les 5 - 15 ans selon l’essence) qui lui donnent une forme de “grosse tête”. "Toutes les espèces ligneuses ne se prêtent pas à cette pratique: la grande majorité des arbres têtards de notre région sont des Saules. L’arbre et ses rejets ont des usages variés, comme par exemple: la vannerie, de l’ombre et fourrage pour le bétail ou bois de chauffage." Mais il servent aussi de refuges pour la faune sauvage (oiseaux, chauves-souris et des espèces protégés comme le coléoptère longicorne).

Si vous observez des arbres têtards dans la région, merci d'envoyer des photos avec la localisation et vos observations à :

France Nature Environnement Franche-Comté : biodiversite@fne-franche-comte.fr. Téléphone: 03 81 80 92 98

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le télétravail pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. Anchiy / IStock.com

Pensions agricoles : vers une revalorisation en 2022, les conjointes « oubliées », déplore la FNSEA

Un volet de la réforme des retraites revient par la fenêtre: l'Assemblée nationale a validé jeudi une proposition communiste afin de revaloriser les retraites des agriculteurs de 75 à 85% du Smic, mais seulement en 2022, au grand dam des oppositions. La FNSEA a déploré jeudi l'"oubli" des conjointes. Le  texte doit s'appliquer aux retraités futurs, et également actuels, ce que ne prévoyait pas le projet de l'exécutif.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.25
    ciel dégagé
    le 07/07 à 12h00
    Vent
    3.68 m/s
    Pression
    1020 hPa
    Humidité
    36 %

    Sondage