Alerte Témoin

Besançon joue sur l'amour et l'humour pour recruter des assesseurs...

Publié le 19/03/2017 - 19:13
Mis à jour le 20/03/2017 - 11:48

"Quel meilleur lieu qu'un bureau de vote pour trouver l'âme soeur?" : la ville de Besançon a lancé dimanche 19 mars 2017 une campagne de publicité originale et épicée pour recruter les assesseurs bénévoles dont elle aura besoin lors des scrutins présidentiel et législatif.

capture_decran_2017-03-19_a_19.13.23.png
©http://assesseur.besancon.fr/

Comme "toutes les grandes villes", la capitale franc-comtoise peine à dénicher les quelque 200 assesseurs requis dans ses 67 bureaux de vote lors des quatre dimanches de vote prévus ce printemps, explique son directeur de la relation avec l'usager, Franck Desgeorges. "Depuis 2014, c'est difficile de trouver des assesseurs, car cette fonction est devenue bénévole et nous n'avons plus le droit de les rémunérer", explique M. Desgeorges.

Un recrutement digne des sites de rencontres...

Dimanche, à l'occasion de la cérémonie de remise des cartes d'électeurs aux nouveaux électeurs bisontins, la municipalité a donc dévoilé une campagne de publicité qui "reprend les codes des sites de rencontres", a expliqué son directeur de la communication Stéphane Raphaël.

De grandes affiches roses portant l'inscription "23 avril et 7 mai - Dimanche rencontrez l'élu-e de votre coeur - rechercheassesseur.fr" seront placardées dans les rues à partir de mercredi et jusqu'au 12 avril. Un spot radio sera également diffusé sur les ondes de France Bleu Besançon.

"S'envoyer en l'air, s'adonner à un petit plaisir solitaire, ou se faire un plan à plusieurs ?"

Sur le site web, l'internaute est invité à répondre à une sorte de test. "Pour vous le dimanche parfait, c'est... s'envoyer en l'air, s'adonner à un petit plaisir solitaire, ou se faire un plan à plusieurs ?" Ou encore : "S'engager, c'est... se donner corps et âme à son prochain, du bout des lèvres, ou à tâtons?"

Quelles que soient les réponses du participant, il se découvrira finalement "compatible" avec 8.696 profils à Besançon.

"Quand on tient un bureau de vote, on fait de vraies rencontres, on croise des gens, des voisins"

Pour les rencontrer, rien de tel que de "faire le grand saut" en s'inscrivant pour devenir assesseur, propose le site qui proclame avec humour que "100% des assesseurs qui se sont mis en couple lors des dernières élections municipales sont aujourd'hui toujours ensemble". "Quand on tient un bureau de vote, on fait de vraies rencontres, on croise des gens, des voisins", dit M. Raphaël. "Donc on a joué sur ce côté sympa de la rencontre en utilisant un moyen de communication qui parle aux gens, avec leurs codes et leur réalité".

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

présidentielle 2017

Présidentielle : B. Romagnan salue la victoire de Macron même si elle « ne partage pas ses propositions »

La députée PS,  qui se représente aux prochaines élections législatives dans la première circonscription du Doubs,  salue la victoire d'Emmanuel Macron sur le Front National. Mais pour Barbara Romagnan, la progression du FN, le taux d'abstentions, le nombre de votes blancs et nuls, sont autant d'indicateurs d'une perte de confiance. "C’est en effet, une partie des laissés-pour-compte qui s’est exprimée par ce vote" précise-t-elle dans un communiqué. 

Présidentielle 2017 : la réaction de Jean-Louis Fousseret

A Besançon Emmanuel Macron arrive avec 77,81% des suffrages soit 33.348 voix. Une satisfaction pour Jean-Louis Fousseret. Le maire de Besançon est parti à Paris en fin de journée ce dimanche 7 mai 2017 pour fêter la victoire du "premier président de la Ve République issu d'un mouvement citoyen…". Au lendemain de l'élection, Jean-Louis Fousseret revient sur une page de l'histoire qui se tourne.  

Emmanuel Macron : son mouvement, son programme…

Le candidat du jeune mouvement "En Marche !" devient, à 39 ans,  le 8e président de la Ve République. Il l'emporte, avec 66,1 % des suffrages face à Marine Le Pen à 39,9%  selon les derniers chiffres du ministère de l'intérieur. 

Société

Le télétravail pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. Anchiy / IStock.com

Loto du patrimoine : 18 sites sélectionnés pour la nouvelle édition

Le ministre de la Culture Franck Riester et l'animateur Stéphane Bern ont présenté mardi les édifices qui bénéficieront des revenus du loto du patrimoine Les sites religieux forment la moitié de ce cru 2020. En Bourgogne Franche-Comté, le temple protestant Saint-Martin de Montbéliard a été sélectionné pour cette troisième édition.

Ce qui change à partir de ce 1er juillet 2020…

Encadrement de loyers, véhicules polluants, baisse des tarifs réglementés du gaz, prime de risque revalorisée à 100 euros net pour 30 000 personnels des urgences, plafonnement des frais d’incidents bancaires pour certains clients, tarifs et allocations revalorisés etc. Voici ce qui change à compter de ce 1er juillet
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.96
    peu nuageux
    le 04/07 à 9h00
    Vent
    1.89 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    84 %

    Sondage