Carte scolaire : les parents d’élèves se mobilisent sur le plateau de Saône

Publié le 03/02/2012 - 11:54
Mis à jour le 03/02/2012 - 11:54

Des tables d’école installées dans la rue jeudi matin à Saône, occupation de l’école primaire de Gennes et de Nançay : les parents d’élèves se sont mobilisés dans les fermetures de classes programmées à la rentrée.

PUBLICITÉ

 

Il est 8h ce jeudi matin par un grand froid quand plusieurs parents décident d’installer une classe dans la rue devant l'école maternelle et primaire de Saône afin de dénoncer la future carte scolaire. Une quarantaine de parents ont fait la leçon jusqu’à 9h pour dénoncer l'éventuel suppression d'une classe de maternelle et d'une classe primaire à la prochaine rentrée scolaire. Sur place des banderoles sont déployées. "Classes supprimées – élèves en danger" – "Classes supprimées – 3 niveaux imposés dans des classes surchargées" – "Pas d'école au rabais" – " touche pas à mon école" – "Collège de Saône, l'éducation n'est pas une entreprise, les élèves ne sont pas des marchandises".

Au même moment, à 8h30 15 parents ont occupé l'école primaire de Gennes. A la rentrée, l'école comptera donc deux classes au lieu de trois actuellement, réparties en une classe de CP, CE1 et CE2, et une seconde classe de CM1 et CM2. Les enfants seraient alors 29 par classe.

Même mobilisation Nancray où les parents par binôme ont décidé de s’occuper des enfants en ateliers. Une occupation « pédagogique » pour ne pas « se laisser faire » même si plusieurs parents craignent que leurs actions ne soient pas vraiment entendues et que, de toute façon, « tout soit déjà entériné… » 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Après Lexiclic, ils inventent Métalo, une méthode de lecture pour les enfants au CP

Après Lexiclic, ils inventent Métalo, une méthode de lecture pour les enfants au CP

Christophe Lefort et Laurent Jeune, instituteurs à Valdahon, avaient crée en 2015 Lexiclic. Cette application aide les élèves dès leur plus jeune âge à orthographier de la meilleure des façons les mots de la langue française. En juin 2019, ils lancent leur méthode de lecture et d’écriture dédiée aux instituteurs du CP : Métalo.

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L'Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) va allouer près de 300 000 € aux équipes pédagogiques pour contribuer à la réussite des étudiants de 1e cycle de l’enseignement supérieur, à la rentrée 2019. Afin de créer une dynamique de réseau, les acteurs du projet RITM-BFC se réuniront le 27 juin 2019 à Dole (au lycée Nodier).

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

sujets et corrigés • L'oeuvre d'art, la morale, le travail, les Essais de Montaigne ou un texte de Freud... Les 554.000 candidats des bacs généraux et technologiques ont planché ce lundi 17 juin 2019 sur l'épreuve de philosophie, qui semble se dérouler normalement malgré un appel à la grève de la surveillance. Les 190.000 candidats au bac professionnel passent eux l'épreuve de français.

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Du 17 au 24 juin 2019, une série d'examens se déroulera en France. À la demande du Conseil Régional la SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place le dispositif d'alerte "SNCF Special Exams". Une vigilance "accrue" sera portée sur la ponctualité de ces trains et en cas de retard une alerte sera envoyée aux académies.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 34.62
nuageux
le 25/06 à 12h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1019.01 hPa
Humidité
52 %

Sondage