Alerte Témoin

Gestion de l'eau : "le département du Doubs doit être exemplaire et ambitieux"

Publié le 08/07/2014 - 12:20
Mis à jour le 08/07/2014 - 13:41

Ste?phane Fratacci, pre?fet du Doubs a proce?de? a? l’installation de la commission locale de l’eau renouvele?e (CLE) et du Sche?ma d’Ame?nagement et de Gestion des Eaux (SAGE) Haut Doubs – Haute Loue ce lundi 7 juillet. Cette rencontre a permis au pre?fet de rappeler que "le de?partement du Doubs situe? en te?te du bassin hydrographique Rho?ne – Me?diterrane?e sur un sous-sol essentiellement karstique se doit d’e?tre exemplaire et ambitieux dans la gestion de son eau".

eau_doubs_riviere.jpg
illustration

En ce qui concerne le territoire du Haut Doubs et de la Haute Loue, la prise de conscience et la volonte? d’aboutir a? la mise en œuvre de solutions adapte?es au contexte local se sont traduites au travers de la de?marche du SAGE Haut Doubs Haute Loue initie?e de?s 2002.

Ainsi, le contrat de territoire, qui identifie la nature des actions, les mai?tres d’ouvrage potentiels ainsi que les besoins de financement, doit e?tre finalise? pour pouvoir poursuivre et engager les nombreuses actions pre?vues notamment en matie?re :

  • de limitation d’apports en nutriments a? la rivie?re de toutes origines,
  • de restauration de morphologie de la rivie?re (pre?servation des zones humides,restauration de la continuite? e?cologique),
  • de bonnes pratiques halieutiques,
  • ou encore de re?duction a? la source des micropolluants.

Ainsi, le pre?fet a rappele? qu’un SAGE reste une initiative locale qui, "pour e?tre pleinement efficace, doit e?tre pilote?e au plus pre?s du terrain".

La commission locale de l’eau (CLE), structure de pilotage, se compose de trois colle?ges : les collectivite?s territoriales, les usagers, l’Etat. Le pre?fet a ainsi insiste? sur "le ro?le fondamental des e?lus et sur le fait qu’une participation volontaire a? la CLE les engageait pleinement". De?sormais, la CLE renouvele?e du SAGE Haut Doubs – Haute Loue constitue un ve?ritable "parlement local de l'eau".

En conclusion, le pre?fet a pre?cise? que "c’e?tait au travers de l’engagement personnel de chacun des membres de la CLE, dans une logique d’e?coute et de respects re?ciproques, que collectivement, les actions de reconque?te durable de la qualite? de l’eau sur le territoire du haut Doubs et de la Haute Loue seraient efficacement mises en oeuvre".

A cette occasion, le pre?sident sortant de la CLE, Christian Bouday a e?te? reconduit dans ses fonctions.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Journée nationale de la qualité de l’air ce mercredi

Comment préserver l'air ? • Ce 16 septembre 2020 se tient la 6° édition de la « Journée nationale de la Qualité de l’Air », organisée par le Ministère de la Transition écologique, en partenariat avec le réseau national des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA).

Bourgogne : les professionnels attendent un millésime 2020 « remarquable »

Le millésime 2020 s'annonce "remarquable" en Bourgogne, selon l'interprofession, qui s'est félicité jeudi de la bonne résistance de ses vins à l'export malgré un contexte économique mondial difficile, aggravé par la crise sanitaire. En terme de volume, bien que la pluviométrie cet été a été "minimale", les viticulteurs prévoient une année "autour de la moyenne", après une très faible récolte en 2019 dûe aux aléas climatiques.

L’automobile à hydrogène : un segment de niche, mais une vision d’avenir

Propulser des voitures, bus ou camions sans aucune émission polluante, c'est la promesse de la pile à hydrogène, dont la filière démarre lentement, mais pourrait s'imposer à terme face aux batteries rechargeables. Le constructeur PSA devrait lancer les premiers véhicules utilitaires à hydrogène (Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Opel Vivaro) fin 2021.

Le train à hydrogène en France : pas avant 2025

Avec un train de retard sur l'Allemagne, pays dans lequel il est déjà sur les rails, l' hydrogène pourrait bien arriver d'ici 2025 en France grâce un plan de relance et l'annonce ce mardi d'un plan d'investissement de 7 milliards d'euros en faveur de cette filière énergétique sur laquelle mise la région Bourgogne Franche-Comté. Garantis "à zéro émission", les trains à hydrogène émettent uniquement de la vapeur d'eau et de l'eau condensée.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.9
    légère pluie
    le 23/09 à 0h00
    Vent
    1.55 m/s
    Pression
    1011 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage