Jacques Vuillemin : "L'autisme politique se paie toujours très cher"

Publié le 15/12/2015 - 09:24
Mis à jour le 15/12/2015 - 09:26

Après le second tour de l'élection en Bourgogne Franche-Comté ce dimanche 13 décembre 2015, Jacques Vuillemin, ancien adjoint au maire à Besançon et écrivain, apporte sa contribution sur maCommune.info intitulée "Et maintenant ?"... Selon lui, "Si le message du 2ème tour est clair, il ne faut pas oublier celui du 1er tour. Se contenter des résultats sans remise en cause pour se projeter déjà vers 2017 serait suicidaire."

thumb_img_1039_1024.jpg
thumb_img_1039_1024.jpg
PUBLICITÉ

« ET MAINTENANT ?

Si toute élection délivre un message, celui du 2è tour des régionales est clair : Les Français ne veulent pas du FN. Ils se sont mobilisés pour dire non au FN, pour refuser de lui confier la gestion d’ une région. Cette mobilisation est un signe de vitalité pour notre démocratie. Il n’ y a pas de démocratie sans citoyens.

Pour autant, les Français se sont sont mobilisés contre une menace , pour s’opposer à une menace. Ils ne se sont pas mobilisés pour adhérer à un projet de gauche ou de droite. Le rejet du FN n’est pas un projet, et on ne combat pas le FN uniquement avec des slogans.

La gauche rassemblée a gagné, mais elle a gagné contre, elle n’a pas gagné pour un projet reconstruire la gauche est un impératif, un impératif qui impose de définir un projet collectif auquel chaque composante de la gauche pourra s’identifier.

Et maintenant ?

Si le message du 2ème tour est clair, il ne faut pas oublier celui du 1er tour. Se contenter des résultats sans remise en cause pour se projeter déjà vers 2017 serait suicidaire.

On ne peut se féliciter de la défaite du FN et ne rien faire pour briser son ascension. Une défaite toute relative d’ailleurs puisque le FN a largement battu son record de voix.

Il ne suffit plus de dire que le message des électeurs est entendu, encore faut-il le comprendre et répondre aux questions légitimes qui sont posées ; Emploi, pouvoir d’ achat, petites retraites, injustices sociales…

L’autisme politique se paie toujours très cher. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.03
ciel dégagé
le 26/05 à 3h00
Vent
0.61 m/s
Pression
1019.16 hPa
Humidité
97 %

Sondage