La "Franche-Comté Bourgogne", l'avenir de Besançon et le contrat de plan État-Région

Publié le 03/07/2015 - 18:18
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:43

Le contrat de plan État-Région (2015-2020) de 900 millions d’euros signé ce vendredi en présence du Premier ministre a été l’occasion pour les élus locaux de faire passer plusieurs messages quant à l’organisation de la future « Franche-Comté Bourgogne » comme l’a dénommée Manuel Valls. En se voulant rassurant sur le futur rôle de Besançon, il a défendu la réforme territoriale, à six mois des régionales de décembre. Mais pour Jean-Louis Fousseret, le compte n’y est toujours pas…

"Quand on a une grande réforme qui donne plus de moyens aux régions, qui réorganise l'État et quand il y a des contrats de plan pour 12,5 milliards d'euros, c'est une chance pour le pays", a déclaré le Premier ministre en signant un contrat de plan État région (CPER) entre l'État et la Franche-Comté ce vendredi après-midi à la chapelle de la Citadelle de Besançon.

Marie-Guite Dufay, première partie pour fusionner avec la Bourgogne, a demandé au Premier ministre que l'État déploie ses services de façon "harmonieuse et équilibrée" dans la future grande région pour "éviter tout risque de centralisation qui fragiliserait grandement l'efficacité de la réforme". Dans son discours, le Premier ministre estime effectivement que le rayonnement de la Franche-Comté passait aujourd'hui par des investissements massifs dans les domaines de la recherche de l'enseignement supérieur, les transports, etc. "Le rôle du contrat de plan est de corriger les déséquilibres, mais c'est aussi de mobiliser les énergies en faveur de l'emploi, la priorité des priorités qui nous mobilise…"

Jean-Louis Fousseret : "Pour l'instant, le compte n'y est pas…"

Le déséquilibre. C'est bien la crainte de Besançon face à Dijon. Avant la signature du CPER, Jean-Louis Fousseret a pu s'entretenir avec le Premier ministre. "Pour que la réforme réussisse, il faut que le compte y soit. Et pour l'instant, d'après mes informations, le compte n'y est pas. Il suffit de quelques éléments forts pour que l'on puisse considérer que les choses soient équilibrées entre la Bourgogne et la Franche-Comté" a indiqué le maire de Besançon.

Valls : "Besançon gardera toutes ses forces et ses spécificités"

Exemples. Jean-Louis Fousseret souhaite, vu le positionnement de Besançon dans le domaine de la santé, que le siège de l'IRFC (institut fédératif contre le cancer) inauguré ce vendredi 3 juillet s'installe dans la capitale comtoise . "Je souhaite aussi que l'on réfléchisse à l'implantation de la DRAC et j'ai fortement défendu ma volonté d'implanter l'agence régionale de la biodiversité à Besançon. Nous sommes en effet est au centre de l'écotone (zone de transition des climats et des écosystèmes) entre les climats continentaux et climats méditerranéens."    

Message entendu ? Manuel Valls s'est voulu rassurant. "Besançon gardera toutes ses forces et ses spécificités". Le maire de Besançon et les Bisontins attendent désormais des décisions concrètes dans ce sens…  

Info +

M -6 avant les Régionales : "Aux Français de faire un choix en fonction du bilan"

  • À six mois des élections régionales des 6 et 13 décembre, Manuel Valls achève un tour quasi complet des régions, donnant lieu à chaque étape à la signature d'un CPER, qui définit les engagements entre l'État, les collectivités territoriales et les régions pour les prochaines années. "Aux Français de faire des choix au mois de décembre en toute connaissance de cause", a-t-il ajouté. Selon lui, le choix se fera "en fonction du bilan du gouvernement et des exécutifs régionaux". 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Européennes 2024 : Territoires de progrès appelle à voter pour la liste Besoin d’Europe

Dans un communiqué du mois de mai 2024, Jean-Jacques Bougault, délégué régional de Territoires de Progrès, appelle "sans restriction" à voter pour Besoin d'Europe, liste commune Renaissance, Modem, Horizons, Parti Radical et UDI, conduite par Valérie Hayer et comptant notamment le député européen terriforatain, Christophe Grudler.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.52
nuageux
le 28/05 à 9h00
Vent
2.07 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
64 %