Le conseil général a déjà récolté deux millions pour acheter un Courbet

Publié le 25/07/2012 - 19:08
Mis à jour le 26/07/2012 - 16:17

L'appel aux dons lancé par le conseil général du Doubs pour racheter à un collectionneur japonais "Le Chêne de Flagey" de Gustave Courbet, a déjà permis de récolter environ la moitié des quatre millions d'euros nécessaires.

le chêne de flagey

Une vingtaine d'entreprises et de collectivités ont répondu à la souscription publique lancée par le président (PS) du conseil général du Doubs, Claude Jeannerot, en mars dernier.

Quelque 350 particuliers ont également participé - les dons s'étalent de 5 à 6000 euros - et certains contacts avec des mécènes sont "bien avancés", a indiqué le conseil général qui a lui-même donné 500 000 euros.

Les dons des particuliers sont déductibles des impôts à 66%, ceux des entreprises pourraient l'être à 90% grâce au prochain classement du tableau comme "oeuvre d'intérêt patrimonial majeur" annoncé par le ministère de la Culture, précise la collectivité.

Le conseil général souhaite faire du "Chêne de Flagey", mis en vente par le riche industriel japonais Michimasa Murauchi, la pièce maîtresse de la collection permanente du Musée Courbet à Ornans, terre natale et source d'inspiration de Gustave Courbet (1819-1877).

Environ 90 000 personnes ont visité ce musée depuis sa réouverture en juillet 2011, après trois ans de travaux.

"Le Chêne de Flagey" ou "Chêne de Vercingétorix", peint en 1864, est considéré comme un autoportrait du peintre. L'arbre se trouvait à Flagey, près d'Ornans, où le père de l'artiste possédait des terres.

Juliette Courbet, la soeur de Gustave, destinait ce tableau au musée qu'elle voulait créer à Ornans, mais il est parti dès 1898 chez un collectionneur de Philadelphie (Etats-Unis), avant d'être racheté 450 000 euros par Michimasa Murauchi en 1987.

(source: AFP)

  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Le Festival de la Paille et le « No Logo » écrivent à Emmanuel Macron 

lettre ouverte • Suite aux dernières annonces gouvernementales remettant en question le travail de concertation effectué ces derniers mois entre les festivals et le Ministère de la Culture, Le No Logo Festival et le Festival de la Paille, membres du SMA (Syndicat des Musiques Actuelles) demandent à Emmanuel Macron d'apporter des précisions d’ici le 15 mai 2021, délai au terme duquel ils seront contraints de prendre des décisions sur la tenue des événements…

Un festival grandeur nature à La Rodia pour valider la formation de 14 étudiants en métiers d’art

Dans le cadre de son accompagnement professionnel, La Rodia a accueilli 14 élèves du DNMADE diplôme national des métiers d’art et du design afin de valider leur trois années de formation avec un cas pratique dans les conditions réelles. Ce festival grandeur nature s'est déroulé ce vendredi 7 mai 2021, "une première nationale" dans ce contexte sanitaire.

Des portraits d’intermittents du spectacle dans les rues de Besançon…

Depuis jeudi 29 avril, les habitants de Besançon peuvent apercevoir sur plusieurs panneaux lumineux de la ville, des portraits d'artistes, de techniciens du spectacle et autres acteurs culturels, réalisés par Antonin Borie, gérant de l'Antonnoir, passionné de photo…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.41
nuageux
le 08/05 à 12h00
Vent
4.09 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
32 %

Sondage