L'école de cuisine de Thierry Marx recrute des stagiaires

Publié le 06/03/2016 - 13:31
Mis à jour le 25/05/2016 - 07:17

L’école bisontine de Thierry Marx baptisée "Cuisine Mode d’Emploi(s)" ouvrira ses portes en avril 2016 et sera située dans le quartier de Palente à Besançon. Le recrutement des stagiaires est lancé ! Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 14 mars 2016.

candidatures jusqu’au 14 mars

Les formations dispensées dans cette école s’adressent aux publics éloignés de l’emploi comme les demandeurs d’emploi de longue durée, les bénéficiaires du RSA, les jeunes demandeurs d’emploi sans qualification, ou encore les personnes placées sous main de justice.

Deux formations : cuisine et service

L'école "Cuisine Mode d'Emploi(s)" propose une formation de commis de cuisine où les stagiaires apprendront les gestes et les techniques de base, les fiches-recettes, la réglementation, les normes d’hygièns et de sécurité et la gestion des coûts. La seconde formation, axée sur le service en salle. Elle enseignera aux élèves la mise en place et le dressage l'approvisionnement et les normes d’hygiènes, l'accueil, le conseil et la relation clientèle, l'organisation du service et la sommellerie.

Chaque formation accueillera 8 à 10 stagiaires sélectionnés sur leur motivation et la cohérence de leur projet professionnel par un jury de professionnels. Elles seront de courte durée et organisées sous un rythme très soutenu. Les stagiaires devront être mobiles à l’issue de leur formation. Le projet professionnel du candidat doit être validé en amont par Pôle Emploi pour une prise en charge du coût de la formation.

Conditions d'inscriptions

Les conditions d'inscriptions à l'école de Thierry Marx sont les suivantes :

  • Etre majeur (aucune limite d’âge)
  • Etre inscrit à Pôle emploi (indemnisé ou non)
  • Signer un engagement d’assiduité et de ponctualité

Les candidatures (CV, lettre manuscrite de motivation et fiche de positionnement) doivent être adressées par courriel à l’adresse : cme-besancon@outlook.com au plus tard le 14 mars 2016.

La première session de formation aura lieu du 11 avril au 1er juillet 2016 et la seconde, du 6 juin au 26 août 2016. Durant ces 12 semaines, les stagiaires bénéficieront de huit semaines en centre et de quatre semaines de stage en entreprise. L’école se charge de trouver l’entreprise d’accueil et un tuteur, désigné au sein de l’entreprise, accompagne et évalue chaque stagiaire.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

cuisine mode d'emploi(s)

« Cuisine Mode d’Emploi(s) » s’installe à Dijon

Après Paris, Grigny, Villeneuve-Loubet, Besançon et Marseille, le chef étoilé Thierry Marx, va implanter son 6e centre de formation dédié aux métiers de la restauration dans le centre commercial du quartier Fontaine d’Ouche à Dijon. L'école sera consacrée aux métiers de la boulangerie et du petit snacking et accueillera ses 10 premiers stagiares en janvier 2018.

La Manufacture : le restaurant d’application de l’école de Thierry Marx

Depuis la fin du mois de mai 2016, le restaurant d’application La Manufacture est mis en place au sein de l’école Cuisine mode d’emploi(s), une formation aux métiers de la restauration de Thierry Marx. Situé au 4J chemin de Palente à Besançon, ce restaurant permet aux apprentis et étudiants de mettre en pratique leur formation. Nous avons goûté pour vous…d'autant plus que ce restaurant ouvre à nouveau en cette rentrée 2016... 

Tout ce que vous devez savoir sur l’école « cuisine mode d’emploi(s) » de Thierry Marx

La première école de province "cuisine mode d'emploi(s)" de Thierry Marx s'installe à Besançon et ouvrira ses portes en avril 2016 sur 720 m2 sur l'espace industriel de Palente, seulement un an après la signature du projet. Elle sera inaugurée le 27 mai par la ministre du Travail, Myriam El Khomri. Recrutement, objectifs, certificat... Voici tout ce que vous devez savoir sur cette école.

Education

Confinement et ouverture des écoles : « C’est un défi nouveau qui va singulariser la situation des établissements scolaires » (Recteur de la région)

Le recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté et de l'académie de Besançon Jean-François Chanet, a tenu une conférence de presse ce vendredi 30 octobre 2020 accompagné du préfet de Bourgogne Franche-Comté et du directeur régional de l'ARS pour donner quelques précisions concernant l'ouverture des établissements scolaires pendant le confinement à partir de lundi 2 novembre.

Confinement et rentrée scolaire : « Nous sommes dans le flou total »

Dans un communiqué de ce jeudi 29 octobre, le syndicat Snuipp-FSU du Doubs réagit suite à l'annonce d'un nouveau confinement à partir de ce soir minuit tout en gardant les établissements scolaires ouverts. Même s'il est nécessaire que les élèves se rendent en classe, le syndicat demande à ce que "le maintien de l’ouverture des écoles soit accompagné d’un protocole réellement adapté à la situation sanitaire actuelle et des moyens nécessaires à sa mise en oeuvre".

La Présidente de Région « pour » l’ouverture des écoles mais inquiète pour l’avenir des entreprises…

Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté a souhaité réagir  face aux mesures prises par le gouvernement ce mercredi 29 octobre 2020. Si elle salue la décision de maintenir ouvertes les écoles, elle s'inquiète toutefois de l'avenir des TPE...

Prévention des violences et sensibilisation des enfants sur les temps périscolaires et extra-scolaires : appel à projets

Dans le cadre du plan de lutte contre les violences faites aux enfants, lancé en novembre 2019 par Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles, les ministères des Solidarités et de la Santé et de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports lancent un appel à projet portant sur la prévention des violences et la sensibilisation des enfants sur les temps périscolaires et extra-scolaires. La date limite d’envoi des projets est fixée au 15 janvier 2021.

Hommage à Samuel Paty au lycée Pergaud de Besancon : « Assassiner un professeur touche le coeur même de notre république, notre démocratie, notre laïcité… »

Enseignants, personnels, élèves, parents. Plus de 250 personnes de l'ensemble de la communauté éducative se sont réunies ce mercredi 21 octobre 2020 dans la cour du lycée Pergaud à Besançon pour rendre hommage au professeur d'histoire-géographie tué vendredi dernier près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine.

Enseignant décapité à Conflans : « Nous avons décidé qu’il fallait faire système autour de l’école » (A. Vignot)

Anne Vignot, la maire de Besançon, accompagné de Abdel Ghezali, 1er adjoint, ont souhaité faire part de leur tristesse ce 19 octobre 2020 suite à l'assassinat de Samuel Paty, enseignant à Conflans. Ils ont notamment évoqué plusieurs dispositifs sur lesquels ils travaillent comme des "assises de l'histoire des religions"...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.24
nuageux
le 01/11 à 0h00
Vent
2.29 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
89 %

Sondage