Les Eurockéennes 2021 annulées : des conditions sanitaires "intenables"

Publié le 02/04/2021 - 08:16
Mis à jour le 02/04/2021 - 10:03

Pour la seconde année de suite, et en raison de la crise sanitaire, les organisateurs des Eurockéennes de Belfort ont décidé simplement et purement d'annuler l'édition qui devait se tenir du 1et au 4 juillet 2021 sur la presqu'île du Malsaucy. Le cadre fixé par le gouvernement pour l'organisation de festivals cet été - 5.000 personnes maximum, assises et distanciées - ne convient pas à la plupart des formats de musiques actuelles.

 © D Poirier
© D Poirier

Concernant les modalités de remboursement, tous les détenteurs de billets journée pour les jeudi, vendredi et/ou samedi, ainsi que les titulaires de pass 3 jours (J/V/S) seront automatiquement remboursés dans les 60 jours sur leur compte bancaire.

Les détenteurs d’un billet pour le dimanche 4 juillet, pour le concert de Muse sont invités à conserver leur billet. « Confiante, l’équipe du festival attend tout prochainement une bonne nouvelle pour 2022… »

Art Rock, Main Square, Lollapalooza et désormais Eurockéennes: la liste des gros festivals d'été de musiques actuelles annulés s'allonge encore, en raison d'une crise sanitaire tenace et de restrictions rédhibitoires.

Pour l'heure, parmi les festivals majeurs de musique actuelle, Les Vieilles Charrues (270.000 spectateurs en 2019) et les Francofolies (150.000 en 2019) ont promis de se dérouler en s'adaptant.

Notre déception est immense mais malheureusement la décision s’impose à nous aujourd’hui. Après avoir tant espéré, nous avons décidé de ne pas sacrifier l’esprit des Eurocks sur l’autel de la pandémie. 

Du côté de Belfort (128.000 personnes aux Eurockéennes 2019), c'est la déception, mais pas réellement une surprise. Le directeur général des Eurocks,  Jean-Paul Roland,  avait parlé d'"impasse" lors d'une table-ronde virtuelle organisée par le Sénat mi-mars. D'autant que le public des "Eurocks", sondé début mars (plus de 21.000 réponses), a rejeté à 72 % l'idée d'assister aux concerts en étant assis.

La jauge de 5 000 personnes maximum et un public entièrement assis : deux conditions "intenables" pour les organisateurs alors que les festivals sont avant tout un "lieu d'interaction" estime Jean-Paul Roland avant même d'être un lieu de concerts.

La programmation, ficelée en grande partie, était déjà "difficile à tenir"

"C'est triste, la liste s'allonge et ce n'est pas fini", commente Malika Seguineau, du Prodiss (Syndicat national du spectacle musical et de variété). "Les grosses tournées automnales dépendent en grande partie de la tenue des festivals: on finit par se dire que 2021 pourrait être pire que 2020... C'est terrible", confie la responsable.

Annulation des Eurockéennes 2021 : la lettre aux festivaliens

Chères festivalières, chers festivaliers,

Notre déception est immense mais malheureusement la décision s’impose à nous aujourd’hui. Après avoir tant espéré, nous avons décidé de ne pas sacrifier l’esprit des Eurocks sur l’autel de la pandémie. Comme d’autres grandes manifestations, nous sommes donc contraints d’annuler l’édition 2021 des Eurockéennes de Belfort.

SACRIFIER L’ESPRIT DES EUROCKS ?

En fixant une jauge maximale de 5.000 spectateurs ajoutée à la distanciation entre festivaliers, la configuration assise ainsi que la non-confirmation à date de la restauration et des buvettes, le cadre annoncé par le gouvernement pour la tenue des festivals en 2021 se révèle, selon nous, totalement incompatible avec l’état d’esprit d’un événement vivant et remuant comme les Eurockéennes. Une fête où tel un sage Playmobil©, le festivalier ne peut s’épanouir comme un véritable acteur, libre de ses mouvements et de ses rencontres.

Ce carcan – décidé quatre mois avant l’ouverture du festival et sans prise en compte de la dimension de plein air – contraste avec la grande ambition que nous portions pour la prochaine édition des Eurockéennes. Une volonté d’ailleurs partagée avec une grande majorité de nos confrères organisateurs de festivals. Bien entendu, le contexte épidémique rendait la préparation 2021 plus complexe que les années précédentes. Mais toute l’équipe avait redoublé d’efforts en travaillant sur un projet de protocole sanitaire adapté à notre identité artistique, aux recommandations des scientifiques et à nos capacités d’accueil. Nous proposions notamment que le nombre de spectateurs maximal soit basé sur un pourcentage de la jauge habituelle du festival avec la prise en compte de l’espace du Malsaucy.

Au fil des semaines, nos espoirs furent d’ailleurs confortés par les avancées médicales, le maintien d’événements équivalents chez nos voisins européens, et enfin par le soutien inconditionnel de la famille élargie du festival (collectivités, festivaliers, associations, artistes, mécènes, prestataires…).

 DEHORS EN CITOYENS ?

Au-delà de notre terrible déception, mais bien conscients de la gravité actuelle de la pandémie, nous sommes abasourdis par les inquiétants signaux envoyés dès février à la jeunesse et à notre filière par le gouvernement. En imposant la configuration assise et distanciée, ce cadre 2021 exclut nombre d’esthétiques musicales telles que le rock, l’électro, le métal ou le hip-hop qui sont au cœur de notre projet artistique. Un choix d’autant plus regrettable que nos festivaliers – interrogés lors d’un sondage en ligne – se déclaraient prêts (21 418 réponses) en responsables citoyens à accepter certaines mesures sanitaires pour pouvoir assister aux Eurockéennes 2021 : près des 3/4 étaient d’accord pour porter un masque, plus des 2/3 pour présenter un test de dépistage à l’entrée. En écho au nouveau slogan gouvernemental : « Dehors en citoyens ».

Cette stratégie gouvernementale adresse, pour cet été , un message terriblement désespérant aux plus jeunes. Après une année noire (paupérisation, isolement, accès inégal à l’éducation…), la jeunesse française vivra donc un second été sans grands festivals, sachant que près d’un jeune français sur trois âgé de 15 à 25 ans s’est rendu dans un festival en 2018 (Source CNRS).

 L’AVENIR DU FESTIVAL ?

Et demain ? Bien entendu, le festival se relèvera et notre équipe se mobilisera rapidement sur de nouveaux défis avec vous, festivaliers, artistes, techniciens, partenaires, mécènes, aux côtés du Conseil départemental du Territoire de Belfort – créateur du festival – et des collectivités du Grand Belfort et de la Région Bourgogne-Franche-Comté. Ces capacités d’organisation et d’adaptation constituent d’ailleurs la force des Eurockéennes depuis plus de 30 ans.

Nous imaginons dès à présent les différentes options possibles pour proposer un autre projet, dans un format inédit et adapté au cadre qui nous sera imposé. Un travail qui ne pourra être lancé que lorsque les conditions temporelles, organisationnelles et financières auront enfin été détaillées précisément par l’État.

 Remboursements / billetterie

Tous les détenteurs de billets journée pour les jeudis, vendredis et/ou samedis, ainsi que les titulaires de pass 3 jours (J/V/S) seront automatiquement remboursés dans les 60 jours sur leur compte bancaire.

Les détenteurs d’un billet pour le dimanche 4 juillet (concert de Muse) sont invités à conserver leur billet. Confiante, l’équipe du festival attend tout prochainement une bonne nouvelle pour 2022.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.24
légère pluie
le 19/09 à 21h00
Vent
1.76 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
99 %

Sondage