Alerte Témoin

"Moscou-Paris" la préfecture du Doubs enclenche le plan grand froid

Publié le 24/02/2018 - 09:04
Mis à jour le 24/02/2018 - 09:44

Au regard des tempe?ratures ne?gatives annonce?es à partir de samedi 24 février 2018, le Pre?fet du Doubs mobilise huit places d’he?bergement supple?mentaires a? Besanc?on en abri de nuit, ainsi que deux a? trois places a? Pontarlier et Montbe?liard afin qu’aucune personne ne?cessitant un he?bergement d’urgence ne reste sans abri.

froid_fumee_cheminee.jpg
froid_fumee_cheminee.jpg

Le nombre de places sera si besoin ajuste? en fonction de la demande, des signalements des veilles mobiles et du nume?ro "115".

Un dispositif de veille sociale existe tout au long de l'anne?e pour les personnes sans domicile. Il est mis en œuvre par le Service Inte?gre? d'Accueil et d'Orientation (SIAO). Ce service ge?re la plate-forme te?le?phonique du nume?ro de te?le?phone "le 115" que chacun peut appeler 24h/24 toute l'anne?e pour faire part d'une situation de de?tresse.

Des "maraudes" renforcées pendant l'hiver

Des veilles mobiles dites "maraudes" sont renforce?es en hiver sur Besanc?on, Pontarlier et mises en place sur Montbe?liard.
Pour assurer une re?ponse la plus ade?quate possible, quatre accueils de jour sont ouverts : deux sur Besanc?on, un a? Montbe?liard et un a? Pontarlier ainsi que des sites de restauration sociale.

20 places supplémentaires mobilisées

Pour re?pondre aux demandes, le de?partement du Doubs dispose de manie?re pe?renne de places d'he?bergement d’urgence.
Pendant la pe?riode hivernale (du 1er novembre au 31 mars), un renforcement des dispositifs est assure?. Ainsi, 20 places supple?mentaires sont mobilise?es.

"La direction de?partementale de la cohe?sion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), les services de secours, les collectivite?s locales et les associations sont fortement mobilise?s au service des publics fragiles durant cette pe?riode", précise le préfet du Doubs.

Pour rappel :

  • Toutes les demandes d’he?bergement d’urgence sont a? solliciter aupre?s du "115".
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Pensions agricoles : vers une revalorisation en 2022, les conjointes « oubliées », déplore la FNSEA

Un volet de la réforme des retraites revient par la fenêtre: l'Assemblée nationale a validé jeudi une proposition communiste afin de revaloriser les retraites des agriculteurs de 75 à 85% du Smic, mais seulement en 2022, au grand dam des oppositions. La FNSEA a déploré jeudi l'"oubli" des conjointes. Le  texte doit s'appliquer aux retraités futurs, et également actuels, ce que ne prévoyait pas le projet de l'exécutif.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     12.43
    ciel dégagé
    le 30/06 à 6h00
    Vent
    1.73 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    92 %

    Sondage