Première conférence du dialogue social régional pour « trouver ensemble les solutions les plus adaptées »

Publié le 01/12/2016 - 10:29
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:41

La conférence du dialogue social régional portant sur l’orientation, la formation et les transitions professionnelles, s’est tenue mardi 29 novembre 2016 à l’ENSMM de Besançon, en présence de 120 participants. Objectif : "trouver ensemble les solutions les plus adaptées et innover en s'appuyant sur le dialogue social."

signaturedialoguesocial5295cdavidcesbron.jpg
©David Cesbron
PUBLICITÉ

 Organisée par la région Bourgogne-Franche-Comté, la préfecture de région et les partenaires sociaux, la rencontre a été introduite par Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Eric Pierrat, secrétaire général pour les affaires régionales représentant Christiane Barret, préfète de région Bourgogne-Franche-Comté, et Jean-François Chanet, recteur de la région Bourgogne-Franche-Comté, chancelier des universités.

Après les interventions d’Étienne Boyer et Bernard Guerringue, co-présidents du CREFOP (comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle de Bourgogne-Franche-Comté) Claude Jeannerot, délégué du Gouvernement français au conseil d’administration du Bureau international du travail, s’est exprimé notamment sur le quadripartisme et la démocratie sociale. 

« Former plutot que chômer »

Marie-Guite Dufay a rappelé que la bataille pour l’emploi réunit tous les acteurs. « Il faut trouver ensemble les solutions les plus adaptées et innover en s’appuyant sur le dialogue social », a-t-elle déclaré. En Bourgogne-Franche-Comté, la page n’est pas blanche : « former plutôt que chômer » en Franche-Comté ou les « continuités professionnelles » en Bourgogne, des clés pour amortir les effets de la crise ont déjà été expérimentées. Il faut maintenant aller plus loin pour consolider, généraliser et dépasser ces avancées avec un objectif d’efficacité et un enjeu clé, celui de l’orientation. 

La déclaration d’intention pour le développement du dialogue social régional, signée ce jour, en est une nouvelle illustration.

Elle a été signée par la région, l’État, le rectorat et l’ensemble des organisations représentatives des employeurs et des salariés (CGPME, MEDEF, UPA, CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO).

Cette déclaration d’intention porte notamment sur : 

  • La mise en place d’un séminaire commun (le deuxième existant en France) au premier semestre 2017, organisé par l’institut national du travail et de l’emploi et de la formation professionnelle (INTEFP). Ce séminaire permettra de prolonger dans la durée les travaux pour approfondir les outils du quadripartisme au service d’un dialogue social efficace. 
  • L’extension sur l’ensemble de la région des expérimentations comme le soutien régional aux contrats de professionnalisation en CDI, le conseil en évolution professionnel, les passeports professionnels… 
  • Le développement de projets sur les territoires en coordination avec les collectivités territoriales pour favoriser les bonnes pratiques en matière d’aide à l’orientation, de promotion de la formation professionnelle et de création d’emploi. 

En conclusion, Marie-Guite Dufay a approuvé les propositions des groupes de travail, et a proposé aux acteurs de s’en emparer rapidement, en particulier sur les territoires qui sont frappés par des difficultés économiques et sur lesquels des expérimentations peuvent être engagées avec les partenaires sociaux pour valoriser les compétences, et sortir par le haut des crises lorsqu’elles surgissent. Elle a notamment cité le territoire du Haut-Jura frappé par la crise de la lunetterie après la fermeture de Logo, et le territoire de Digoin frappé par des difficultés dans le secteur de la faïencerie.

Dès 2017, la région mettra en place un fonds d’expérimentation pour accompagner ces initiatives.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Alstom est l’un des trois attributaires du plus important appel d’offres européen de bus électriques lancé par la RATP et financé à 100 % par Île-de-France Mobilités. Ce 20 mai 2019, il est officiellement choisi pour créer les moteurs. La première tranche ferme porte sur 50 bus. Le montant du contrat cadre pourra aller jusqu’à 133 millions d’euros. 

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

L'année 2018/19 aura été une belle année pour l'équipementier sportif franc-comtois Abéo qui a noté une croissance de son chiffre d'affaires de 22,7%. Un nouveau directeur administratif et financier a également été nommé. Il s'agit de Mathieu Baiardi.

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

publi-info • L’entreprise de prêt-à-porter EL Internationale, implantée à Besançon depuis 1973, organise dans ses entrepôts la quatrième édition de ses ventes exceptionnelles de vêtements hommes et femmes. Cet événement se déroulera durant trois jours : les jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 mai 2019 !

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Depuis fin mars, les premiers résidents se sont installés dans les 11 logements de l'ancienne infirmerie de la caserne Vauban et 80 nouveaux logements neufs seront prochainement habités. La livraison ce vendredi 17 mai 2019 des premiers logements de l'écoquartier était une belle occasion pour le maire Jean-Louis Fousseret de répondre à la polémique au conseil municipal jeudi soir sur le nombre de logements à Besançon...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.94
couvert
le 24/05 à 3h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
92 %

Sondage