Régionales : "le combat loin d'être terminé" selon Marie-Guite Dufay

Publié le 20/06/2021 - 22:09
Mis à jour le 20/06/2021 - 23:29

"Le combat est loin, loin d'être terminé", a averti la présidente socialiste sortante de Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, malgré sa position en tête au premier tour des régionales, devant le RN.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté. © Hélène Loget
Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté. © Hélène Loget

"Le combat est loin, loin d'être terminé. Le poids de cette abstention engendre une incertitude très forte" au second tour, dimanche prochain, a estimé la tête de liste PS-PCF-PRG.

Selon les résultats officiels sur près de 99% de bulletins saisis, Mme Dufay arrive en tête du premier tour, avec 26,45% des voix contre 23,27% pour le RN Julien Odoul, pourtant donné gagnant par l'ensemble des sondages d'avant le scrutin.


 

"Mon objectif c'est rassembler la gauche qui, en Bourgogne-Franche-Comté, peut être le rempart au RN"

"Je pressentais cette gifle de l'abstention", qui a atteint 64,57% dans la région, a ajouté Mme Dufay, se disant "en recherche d'une alliance avec (sa) famille de gauche".

La présidente sortante avait à plusieurs reprises, avant le premier tour, évoqué sa volonté de faire alliance avec la liste EELV de Stéphanie Modde (10,33% selon les résultats partiels) et la tête de liste d'extrême gauche Bastien Faudot (4,43%).

"Réveillez-vous", a pour sa part scandé Julien Odoul lors d'une conférence de presse à Dijon. "La victoire est possible dimanche, c'est vous qui allez la construire. J'appelle les électeurs républicains à faire barrage à la gauche.

J'appelle les électeurs LR à se rassembler derrière ma candidature", a-t-il ajouté, assurant qu'"une abstention est une voix pour Macron".

Selon les résultats partiels, le candidat LR Gilles Platret, qui a fait alliance notamment avec Debout la France, se classe troisième, avec 21,12%. "Tout reste possible dès lors que les écarts de voix sont en réalité très faibles à l'échelle de la région. Personne ne peut dire ce soir qui sera le gagnant du 2e tour, c'est la leçon de cette abstention…" a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse en fustigeant l'État qui, selon lui,  a "foiré" la distribution des professions de foi.

La tête de liste LREM, le maire de Nevers Denis Thuriot, arrivé quatrième avec 11,68% selon les résultats partiels, a indiqué qu'il "prendrait (sa) décision au plus tard demain matin" quant à sa stratégie de second tour. Le candidat marcheur a nié que son faible score soit dû à un vote contre Emmanuel Macron. "Ce n'est pas un rejet du président de la République. Ce n'est pas un rejet du gouvernement", a-t-il assuré.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Régionales 2021 Bourgogne Franche-Comté

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : qui sont les 100 élus de la région ?

Voici, par département la liste des nouveaux conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté. La liste de la présidente sortante, largement en tête, obtient 57 sièges. La liste de Gilles Platret (LR) récolte 18 sièges tout comme celle du RN Julien Odoul. La liste de Denis Thuriot (LREM) en récolte sept.

La sortante socialiste Marie-Guite Dufay largement réélue (42,2%)

La présidente sortante de  Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a été largement réélue, dimanche, avec 42,2% (289.925 voix), devant le  LR Gilles Platret  (24,23 % - 166.448 voix)  et le RN Julien Odoul (23,78% - 163.334 voix), selon les résultats complets, tandis que la liste LREM de Denis Thuriot, dont le maintien avait suscité des critiques, ne franchit pas la barre des 10% (9,79% - 67.220 voix)

Abstention aux Régionales : « la démocratie française plus que jamais en péril », selon l’Institut Jean Jaurès

L’abstention record du premier tour des régionales (66,72 %) met "la démocratie française plus que jamais en péril", selon une étude publiée ce vendredi 25 juin 2021 par l'Institut Jean Jaurès, qui propose des pistes pour y faire face, comme le vote par correspondance ou une réforme du calendrier électoral.

36 % des Français disent vouloir aller voter dimanche, les électeurs pour la prise en compte du vote blanc

Après le taux d'abstention record (66,7 %) comptabilisé lors du premier tour des élections régionales, la tendance devrait se poursuivre, dimanche 27 juin, lors du second tour. Selon un sondage Ifop pour Le Journal du dimanche rendu public ce jeudi 24 juin, seulement 36 % des Français disent avoir l'intention de se rendre dans l'isoloir.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.95
partiellement nuageux
le 29/07 à 18h00
Vent
0.44 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
36 %

Sondage