Dijon : une enquête ouverte après la découverte de deux caisses de professions de foi

Publié le 28/06/2021 - 17:23
Mis à jour le 29/06/2021 - 09:57

Une enquête à été ouverte à Dijon, dans laquelle doit être entendu le directeur d’Adrexo, prestataire chargé de la distribution des plis électoraux, après la découverte de deux caisses de professions de foi abandonnées en Côte d’Or, a indiqué lundi 28 juin le parquet.

 © HL
© HL

Deux personnes ont été interpellées et brièvement entendues avant d'être relâchées dans l'attente de précisions sur les faits et leur qualification judiciaire, a-t-on précisé de même source.

À cet effet, le directeur d'Adrexo, le prestataire chargé de la distribution des plis électoraux dans 51 départements de 7 régions, doit être entendu "très prochainement", a ajouté le parquet sans plus de précision.

L'enquête fait suite à la découverte, au cours du week-end, de deux caisses remplies de professions de foi électorales dans un bois de Chevigny-Saint-Sauveur, non loin de Dijon.

"De nombreuses difficultés" reconnues avant le second tour

Adrexo, vertement critiqué pour des dysfonctionnements d'acheminement lors du premier tour des élections régionales, a reconnu dimanche avoir à nouveau rencontré "de nombreuses difficultés" en amont du second tour. Le prestataire avait demandé l'aide de La Poste pour cette distribution.

L'entreprise dit se tenir à la disposition du ministère de l'Intérieur "pour dresser le bilan de cette opération", et sera en outre auditionné mardi devant la Commission des lois de l'Assemblée nationale sur ces "dysfonctionnements".

Adrexo, spécialisée dans la distribution d'imprimés publicitaires, avait estimé à 9% le nombre de plis électoraux non acheminés à leurs destinataires pour le premier tour, un chiffre équivalent à celui annoncé par La Poste. Le groupe avait fait état d'une attaque informatique pour expliquer ses difficultés.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Régionales 2021 Bourgogne Franche-Comté

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : qui sont les 100 élus de la région ?

Voici, par département la liste des nouveaux conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté. La liste de la présidente sortante, largement en tête, obtient 57 sièges. La liste de Gilles Platret (LR) récolte 18 sièges tout comme celle du RN Julien Odoul. La liste de Denis Thuriot (LREM) en récolte sept.

La sortante socialiste Marie-Guite Dufay largement réélue (42,2%)

La présidente sortante de  Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a été largement réélue, dimanche, avec 42,2% (289.925 voix), devant le  LR Gilles Platret  (24,23 % – 166.448 voix)  et le RN Julien Odoul (23,78% – 163.334 voix), selon les résultats complets, tandis que la liste LREM de Denis Thuriot, dont le maintien avait suscité des critiques, ne franchit pas la barre des 10% (9,79% – 67.220 voix)

Abstention aux Régionales : “la démocratie française plus que jamais en péril”, selon l’Institut Jean Jaurès

L’abstention record du premier tour des régionales (66,72 %) met « la démocratie française plus que jamais en péril », selon une étude publiée ce vendredi 25 juin 2021 par l’Institut Jean Jaurès, qui propose des pistes pour y faire face, comme le vote par correspondance ou une réforme du calendrier électoral.

36 % des Français disent vouloir aller voter dimanche, les électeurs pour la prise en compte du vote blanc

Après le taux d’abstention record (66,7 %) comptabilisé lors du premier tour des élections régionales, la tendance devrait se poursuivre, dimanche 27 juin, lors du second tour. Selon un sondage Ifop pour Le Journal du dimanche rendu public ce jeudi 24 juin, seulement 36 % des Français disent avoir l’intention de se rendre dans l’isoloir.

Deuxième tour des régionales et Départementales 2021 : six mouvements de jeunesse de Bourgogne-Franche-Comté appellent à la mobilisation

Suite à la forte abstention des français et notamment des jeunes pour le premier tour des élections régionales et départementales, six mouvements de jeunesse de Bourgogne-Franche-Comté appellent ce jeudi à la mobilisation des jeunes dimanche 27 juin 2021.

Justice

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Éco-quartier : le tribunal administratif rejette le recours introduit par Les Jardins des Vaîtes

L’association demandait l’annulation de la décision par laquelle la présidente de Grand Besançon Métropole a refusé d’inscrire à l’ordre du jour du conseil communautaire l’abrogation partielle du plan local d’urbanisme de la commune de Besançon, a-t-on appris jeudi 11 avril 2024.

Maltraitance animale dénoncée par L214 : un employé d’abattoir condamné à du sursis dans l’Yonne

Un employé d'un élevage de porcs de l'Yonne a été condamné jeudi 11 avril 2024 à 1.000 euros d'amende avec sursis pour "mauvais traitement envers un animal" après la dénonciation par l'association L214 de "sévices" incluant l'agonie d'une truie assommée à coups de masse.

Daval : le procureur requiert la relaxe pour les faits de dénonciation calomnieuse

Lors du procès pour dénonciation calomnieuse de Jonathan Daval, qui purge actuellement une peine de prison de 25 ans de prison pour le meurtre de son épouse Alexia en 2017, à l’encontre de son ancienne belle-famille, le procureur de la république Étienne Manteaux a finalement requis la relaxe mercredi 10 avril 2024 au tribunal correctionnel de Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.44
couvert
le 26/05 à 9h00
Vent
2.07 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
74 %