smic

Retrouvez les dernières informations smic dans la Région Bourgogne-Franche-Comte

Accueil > Tags > smic

Smic : pas de coup de pouce au 1er janvier, annonce Élisabeth BorneLire plus

Le gouvernement n’accordera "pas de coup de pouce" au smic au-delà de la hausse automatique de 0,9 % prévue en janvier pour compenser l’inflation, a indiqué jeudi la ministre du Travail, Élisabeth Borne.

"On ne va pas faire de coup de pouce, je vous le confirme", a déclaré Élisabeth Borne sur CNews, soulignant qu’en un an, le smic "aura augmenté de 3,1 % pour s’établir à 1 603 euros brut mensuels", soit "48 euros de plus par mois".

"On a un système unique au monde, qui est très protecteur pour les salariés au niveau du smic puisqu’il prévoit une revalorisation automatique en tenant compte de l’inflation", a-t-elle souligné.

Le smic pourrait être revalorisé au-delà de 0,6 % le 1er janvier 2022Lire plus

Finalement, la revalorisation automatique du smic au 1er janvier pourrait être supérieure à 0,6 %.

Consulté avant chaque hausse, le panel d’économistes tablait sur une augmentation comprise entre 0,5 et 0,6 %. « On a eu aujourd’hui les premières estimations de l’Insee sur l’inflation en novembre. Elles montrent que celle-ci, à 2,8 % sur un an, est plus importante que ce qui était prévu », a expliqué la ministre du Travail Élisabeth Borne au micro de BFM Business, qui fixe au 15 décembre la date des chiffres définitifs.

À cette date, le ministère consultera les partenaires sociaux. « On a en France le dispositif le plus protecteur du monde, qui tient compte du pouvoir d’achat et de l’augmentation de l’inflation », a précisé Élisabeth Borne, mardi 30 novembre. « Dans un certain nombre de pays, l’inflation est tirée par les prix de l’énergie. En France, on a pris un certain nombre de mesures pour protéger le pouvoir d’achat. On est attentif à ne pas alourdir le coût du travail pour répondre à ces enjeux de pouvoir d’achat. »

Augmentation du Smic en vue au 1er octobre, selon les derniers chiffres de l’inflationLire plus

Le Smic va connaître une augmentation automatique au 1er octobre, du fait d'une hausse de 2,2% de l'indice des prix servant de base à de possibles revalorisations, selon le chiffre publié mercredi par l'Insee, qui confirme par ailleurs une accélération de 1,9% de l'inflation en août sur un an.

Le Smic devrait donc être porté à 1589 € bruts (+34,20€)

"Cette hausse de l’inflation résulte notamment du rebond des prix des produits manufacturés (+1,1% après ?1,1%)", de ceux de l'énergie, de l'alimentation et des services, explique l'Institut national de la statistique dans un communiqué.

"L'indice des prix à la consommation hors tabac des ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de vie (...) est en hausse de 2,2%" par rapport à novembre 2020, mois de référence lors de la dernière revalorisation du Smic au 1er janvier dernier, ajoute par ailleurs l'Insee.

Cette évolution ouvre la voie à une augmentation du salaire minimum, puisque selon le Code du travail, une progression d'au moins 2% doit entraîner une revalorisation du Smic au 1er octobre.

Le montant exact du Smic revalorisé au 1er octobre devrait être communiqué dans la journée par le ministère du Travail.

Ce qui a changé depuis le 1er janvier 2021

Baisse de l’impôt sur le revenu et exonération de la taxe d’habitation pour 80% des ménages, obligation pour les particuliers employeurs de mettre en place le prélèvement à la source, fusion de tribunaux ou encore cotons-tiges interdits à la vente... Voici ce qui change
CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.82
peu nuageux
le 18/01 à 12h00
Vent
5.23 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
22 %

Sondage