soignant

Retrouvez les dernières informations soignant dans la Région Bourgogne-Franche-Comte

Accueil > Tags > soignant

Crise " sans précédent " au CHU de Besançon : le Collectif de défense de la santé du Doubs tire la sonnette d’alarme

Dans un communiqué du 13 novembre 2022, le CoDéS 25, Collectif de défense de la santé du Doubs, alerte la population et les pouvoirs publics sur "l’état de crise sans précédent" que subit le CHU de Besançon. Il affirme par la même occasion rejoindre l’appel lancé par Laurent Thinès, neurochirurgien et chef de service en Neurochirurgie et chirurgie de la douleur et du rachis au CHU de Besançon, membre des collectifs inter-hôpitaux, à "un sursaut citoyen pour ne pas accepter l’agonie du système de santé en France".

100 lits fermés au CHU de Besançon, l’hôpital recrute une centaine de personnes

Le CHU de Besançon, premier employeur de la ville, lance une grande campagne de recrutement depuis le 7 juillet 2022 alors qu’une centaine de postes sont vacants. Infirmiers, soignants, médecins, techniciens, physiciens, ... Les postes disponibles touchent tous les domaines de l’établissement qui compte aujourd’hui 7.200 personnels médicaux et non médicaux.

CHRU de Besançon : les agents positifs à la Covid-19 asymptomatiques et vaccinés sont autorisés à travailler

Le personnel du CHRU de Besançon a reçu une note de service ce mardi 11 janvier 2022 selon laquelle la Direction autorise les agents à travailler s’ils sont positifs à la Covid-19 à condition qu’ils soient asymptomatiques ou pauci-symptomatiques (très peu de symptômes) et qu’ils aient un schéma vaccinal complet…

Hôpital de Belfort : une vingtaine d’employés non-vaccinés risquent la radiation

Une vingtaine d’employés de l’hôpital de Belfort qui refusent la vaccination, dont une minorité de soignants, risquent d’être radiés à la mi-décembre, a indiqué mardi 7 décembre la direction de l’établissement où le « plan blanc » a été déclenché face à la 5e vague de Covid-19.

Vaccination : des soignants suspendus à Besançon se disent " en deuil "

Dans un communiqué du 29 octobre dernier, un groupe de soignantes et soignants exerçant à Besançon et en Franche-Comté et suspendus de leurs fonctions suite à l’obligation vaccinale contre la Covid-19, dénoncent un « non-sens » des pouvoirs publics et une « dégradation accélérée du système de soin » en France.

CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.63
légère pluie
le 29/11 à 15h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
91 %