Un dispositif de viabilité hivernale optimisé en Haute-Saône

Publié le 19/12/2023 - 12:08
Mis à jour le 19/12/2023 - 11:42

Depuis le vendredi 24 novembre 2023, le Département de la Haute-Saône a mis en place son dispositif de viabilité hivernale afin de limiter au maximum les conséquences des intempéries sur l’activité du département et permettre aux usagers de circuler dans les meilleures conditions.

Chaque année, le Département s’appuie sur l’organisation définie dans son dossier d’organisation de la viabilité hivernale (DOVH) pour planifier ses actions en cas de verglas ou de neige. Décliné au sein des trois unités techniques de Vesoul, Lure et Gray ce plan vise à "préserver tous les jours de la semaine la sécurité des usagers de la route lors de leurs déplacements et à limiter les perturbations de l’activité économique du département, 24 h / 24 pour le réseau d’intérêt national et de 7 h à 20 h pour les autres routes".

3.442 km de routes départementales à couvrir

S'il rappelle qu’il est "impossible d’intervenir sur l’ensemble des 3.422 km de routes départementales, en même temps et de la même manière" le Département explique que le réseau routier a été structuré en trois niveaux de service tenant compte de l’importance du trafic et de la fonctionnalité des routes pour permettre une intervention optimale :

  • le réseau N1 concerne le réseau de transit traversant le département, soit le réseau d’intérêt national (50 km) : il doit être maintenu praticable en permanence ;
  • le réseau N2 concerne le réseau économiquement important, car assurant la desserte des principales agglomérations et activités économiques du département (630 km) : il doit être praticable tous les jours de 7 h (voire 6 h dans certains cas) à 20 h (au-delà, les équipements spéciaux peuvent être nécessaires) ;
  • le réseau N3 concerne le reste du réseau routier du département (2 742 km) : il doit être rendu praticable dans la journée après chaque intempérie. Les équipements spéciaux peuvent être nécessaires.

Pour cela, le Département indique que des moyens techniques importants sont déployés : 

  • 3.422 km découpés en 137 circuits pour intervenir le plus rapidement et le plus efficacement ;
  • 200 professionnels (agents du Département et personnels d’entreprises privées), dont 90 personnes assurant des astreintes quotidiennes ;
  • 15 stocks de sel et 9 centrales à saumure ;
  • 51 camions équipés de lames de déneigement et de saleuses, et 86 tracteurs équipés de lames uniquement ;
  • durant l’hiver 2022 – 2023, 2 100 tonnes de sel et 130 m3 de saumure ont été utilisés ;
  • 1 à 3 M€ sont consacrés chaque hiver pour assurer la viabilité hivernale, en fonction de la rigueur de l’hiver.

Infos +

  • Le Département rappelle enfin qu’afin d’améliorer la sécurité des usagers, il est désormais obligatoire de disposer d’un équipement hivernal (pneus neige, chaînes,...), du 1er novembre au 31 mars de chaque année, sur l’ensemble des axes routiers de 42 communes situées dans les Vosges Saônoises du département définies par arrêté préfectoral du 20 octobre 2021.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

À Besançon, un irréductible horodateur perdure rue Gambetta malgré l’absence de places de stationnement pour les voitures

Après de longs mois de travaux, la partie supérieure de la rue Gambetta est désormais terminée. Toutefois, un horodateur est toujours en place ce vendredi 1er mars 2024 malgré l'absence de place de parking pour les automobilistes et donc de coût de stationnement à s'acquitter. Désormais au chômage technique, le dispositif interroge quant à sa présence dans la rue.  

La ligne TGV Paris-Lyon sera fermée quatre jours pour travaux du 9 au 12 novembre (SNCF Réseau)

La ligne TGV Paris-Lyon, la plus fréquentée en Europe, sera fermée pendant quatre jours entre le samedi 9 et le mardi 12 novembre 2024 inclus, pour préparer la mise en service d'un nouveau système de signalisation, a indiqué jeudi SNCF Réseau. Les train de Bourgogne-Franche-Comté sont concernés.

Effondrement à Besançon : la rue de Vesoul sera fermée plusieurs semaines à la circulation…

Anne Vignot, la maire de Besançon, a tenu à faire un point mercredi 28 février 2024 suite à l’effondrement de la rue de Vesoul à Besançon. De nombreux services sont mobilisés afin de traiter au mieux ce gouffre de 4 à 5 mètres de profondeur… Du côté du calendrier, aucune date de réouverture de la rue ne peut être communiquée pour l’instant, nous précise-t-on.

À Besançon, une brigade de police intervient désormais dans les transports en commun

À l’occasion du lancement du dispositif de Force d’action républicaine (FAR) le mardi 26 février 2024 à Besançon, la police nationale a présenté la nouvelle Brigade de sécurité des transports en commun (BSTC) mise en place depuis janvier 2024 dans la capitale comtoise. Les agents affectés à cette brigade auront pour principales missions de sécuriser les transports et rassurer la population.

6 M€ d’euros pour moderniser la voie en gare d’Andelot-en-Montagne et des Longevilles-Mont-d’Or 

Du 26 février au 15 juin 2024, SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de modernisation de la voie en gare d’Andelot-en-Montagne (39) et des Longevilles-Mont-d’Or (25). Cette opération vise à contribuer à la performance du réseau en garantissant des conditions optimales de régularité et de sécurité des circulations ferroviaires.

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.81
légère pluie
le 03/03 à 21h00
Vent
2.87 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
87 %