Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

100 emplois supprimés chez Peugeot Scooters à Mandeure

dr M bourquin - cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir

Peugeot Scooters, filiale  deux-roues de PSA, a confirmé ce vendredi à Mandeur lors d’u comité central  la suppression de 200 emplois l'an  prochain dans ses usines françaises et l'arrêt de la production à Dannemarie dans le Haut-Rhin. Un rassemblement de protestation s’est tenu ce vendredi matin à  Mandeure lors de la tenue du CCE. Parmi eux, le sénateur Martial Bourquin et le président du Pays de Montbéliard Pierre Moscovici étaient présents.

Publicité

 

Le projet de restructuration, présenté vendredi lors d'un Comité central  d'entreprise (CCE) à Mandeure, prévoit la suppression de 200 emplois sur 800,  dont 100 à l'usine principale de montage de Mandeure et 100 à Dannemarie qui arrêtera fin 2012 sa production de moteurs, a indiqué Cyrille Luquet, délégué  CFDT.

Parmi les élus locaux qui s'étaient joints au rassemblement vendredi, le  député (PS) du Doubs Pierre Moscovici a appelé Peugeot Scooters à prendre un  "nouveau départ". "La question du made in France dont Nicolas Sarkozy se  préoccupe aujourd'hui même, on est en plein dedans ici", a-t-il ajouté.

Martial Bourquin était également présent ce vendredi matin au rassemblement de contestation. « Je déplore qu’une nouvelle fois, les baisses d’activité, les délocalisations en Chine pour le cas de PMTC se traduisent par des suppressions de postes. Il est temps que les salariés et les sites de production ne soient plus de simples variables d’ajustement budgétaire face aux fluctuations du marché. Les solutions d’avenir existent et les salariés, plutôt que d’être renvoyés dans un chômage de masse, devraient être associés à ces reconversions économiques et écologiques ». a-t-il déclaré.

Dans un communiqué, la direction a annoncé la "réduction de 100 postes" à  Mandeure et la "réduction progressive des fabrications sur le site de  Dannemarie" avec le "transfert d'une quarantaine d'emplois sur 141" et de  certaines activités vers Mandeure, sans en préciser le calendrier. Elle n'a pas prononcé le mot de fermeture pour l'usine de Dannemarie, ce qui laisse penser qu'elle compte conserver les bâtiments pour d'autres usages comme le stockage, a estimé M. Luquet.

Selon la direction, "ce projet de réorganisation des activités  industrielles est rendu nécessaire par la dégradation de l'environnement  extérieur", avec notamment une chute du marché européen ayant entraîné la  baisse de 30% en quatre ans des volumes de ventes.

"C'est difficile à croire à l'heure où le groupe PSA est lui-même en train de supprimer 6.000 postes", a estimé Emmanuel Guillier, délégué CGT.   L'intersyndicale a dénoncé une "casse de l'emploi inacceptable" et décidé  de mandater un cabinet d'expertise pour confronter sa vision de l'entreprise à  celle de la direction. "La seule chose que la direction a à la bouche, c'est  la réduction des coûts", a souligné M. Guillier.

Les syndicats ont aussi dénoncé le choix de la Poste de commander 3.000  scooters à un concurrent taïwanais, tout en soulignant qu'un tel contrat  n'aurait pas changé la donne, car il concerne les véhicules 50 cm3 dont la  fabrication a été largement délocalisée en Chine.

Damien

Votre météo avec

Evénements de mandeure

Ven, 15 Décembre 2017 20h30
Centre Culturel Polyvalent de Mandeure - Mandeure