Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Expert-comptable, commissaire aux comptes : qui fait quoi ?

Publicité

L'expert-comptable : le conseil et l'accompagnement

Sous la tutelle du ministère des Finances et du Budget, l'expert-comptable arrête les comptes annuels d'une entité (entreprise, association...). Par son rôle de conseil, il accompagne les entrepreneurs dans toutes les phases de la vie de l' entreprise. On devient expert-comptable après obtention du DSCG et après 3 ans en qualité de stagiaire (Bac + 8) 

 On dénombre 245 experts-comptables en Franche-Comté qui emploient environ 1 700 collaborateurs. 

 Les commissaires aux comptes : le contrôle

Indépendant, le Commissaire aux Comptes est investi d'une mission légale et d'utilité publique. Par l'audit légal, il contrôle et certifie les comptes d'une entité. Il a en outre un rôle de prévention et d'information.  La loi de sécurité financière de 2003 confère à la profession un rôle d'utilité publique. Il doit alerter en cas de défaillance  auprès du tribunal de commerce ou de suspicion de fait délictueux auprès du procureur. La profession est encadrée par le ministère de la Justice.

Les commissaires certifient les comptes des SA, SARL dont le chiffre d'affaires et supérieur à 3 M€ et des SAS à plus de 2 M€ ainsi que toute association recevant plus de 150.000 € de subvention publique. Les syndicats, les établissements de santé, les universités entrent aussi de leur champ de compétence.  

Un expert-comptable peut devenir commissaire aux comptes. En revanche, pour des raisons d'indépendance et de transparence, il ne peut être à la fois expert-comptable et commissaire aux comptes d'une même entité. Les rôles sont séparés. 

En Franche-Comté, on recense 155 commissaires aux comptes qui contrôlent tous les ans près de 2 600 entités (entreprises, associations, universités...)

Damien