Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Jean-Louis Fousseret abandonne le tram

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Ce n’est pas encore officiel, mais selon plusieurs sources fiables, le maire de Besançon, las des critiques, a décidé de baisser les bras. Besançon n’aura donc pas son tramway.

Publicité

Pourtant, c’est un projet auquel il tenait. Jean-Louis Fousseret estimait qu’un tramway était indispensable pour l’avenir d’une capitale régionale comme Besançon. D’abord contrarié par la décision du préfet de ne pas laisser pénétrer le tram dans la boucle, le maire est désormais houspillé par les Verts qui veulent passer outre la décision préfectorale et, du même coup, sauver les arbres des quais par où le tram devait finalement passer sous réserves des études en cours.
 
Ajouter à cela, un chiffrage incertain (220 M€) et la promesse du maire de ne pas dépasser cette somme. Un pari jugé intenable par les spécialistes. Là aussi, Jean-Louis Fousseret a du mettre de l’eau dans son vin.

Autant de raisons donc qui ont fait plier le maire. Il devrait d'ailleurs officialiser sa décision aujourd’hui 1er avril à l’occasion d’une conférence de presse à 14h30 en mairie.

Plusieurs de ses adjoints sont médusés et ont tenté de faire revenir le maire sur sa décision. "Je n'ai pas besoin de tram pour me faire réélire dès le premier tour, Jean Rosselot ça me suffit", aurait-il rétorqué en sortant de ses gonds. 
 
Première conséquence de ce revirement, le départ prochain du directeur de cabinet du maire, Thierry Morton, qui n’aurait pas supporté la volte-face de son patron. D’ailleurs une annonce de recrutement destinée à le remplacer a déjà paru récemment dans Le Monde.
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon