Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les bénéfices de PSA Peugeot-Citroën divisés par deux

sale temps pour PSA. ©DR - cliquez sur l'image pour agrandir
588 millions d’euros de bénéfices

Le constructeur automobile annonce un bénéfice réduit de moitié en 2011. L’activité automobile freine PSA avec une perte de 92 millions d’euros du à une surcapacité de production en Europe ou une concurrence féroce des petites voitures  selon Philippe Varin, le président du directoire de PSA.

Publicité

 

PSA avait renoué avec les bénéfices en 2010 après deux années de pertes liées à la crise. En 2011, le bénéfice est divisé par deux, plombé par la perte de 92 millions du secteur automobile (contre un bénéfice de 621 millions en 2010)  et une dette qui est passé de 1,24 Milliard d'Euros fin 2010 à 3,26 MdsE fin 2011. Les autres activités de PSA  (Faurecia contrôlé à 57%, le transporteur Gefco et la banque PSA finance) sont en revanche bénéficiaires.  Pour remonter la pente, le constructeur table sur une montée en gamme de ses voitures et sur d'autres marchés comme  l’Amérique Latine, la Russie et la Chine.

« Moody’s pourrait baisser la note de la dette »

Malgré un  chiffre d'affaires global en progression de 7% à 59,9 milliards d'euros, les annonces du constructeur ont été sanctionnées par l'agence de notation Moody's. Dans le même temps, le titre Peugeot a clôturé en queue du CAC-40 mercredi à la Bourse de Paris, en recul de 6,98% à 14,06 euros. 

Besoin de cash : vente du siège social ?

Il y a trois ans déjà, PSA avait établi un plan d’économies portant sur un total de 3,7 milliards. Fin 2011, le groupe annonçait la suppression de 6 000 postes en Europe dont 4 300 en France pour l’année 2012. La marge de manœuvre du constructeur automobile atteint donc réduite. Philippe Varin a logiquement annoncé qu’il ne toucherait pas à nouveau à l’emploi. PSA compte aussi sur 500 millions d'euros d'ouverture du capital de Gefco. Mais il prévoit aussi  la vente pour 500 millions d’euros de biens immobiliers. « Le groupe n'a pas précisé quels biens seront mis en vente, mais une adresse paraît incontournable compte tenu des montants en jeu, il s'agit du siège parisien situé sur l'Avenue de la Grande Armée, près de la Porte Maillot » explique le site internet boursier.com  « Moins prestigieux, le quartier général de la marque Citroën, situé juste derrière le périphérique parisien à l'extrême nord du 17ème arrondissement, serait également sur la liste, sa vente ayant déjà été évoquée par les syndicats fin 2011... »

Damien

Votre météo avec