Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Selon l'Insee, la Bourgogne-Franche-Comté est une région en perte de vitesse depuis la crise économique de 2008

Le PIB des régions avec et après la crise économique de 2008 ©Insee - cliquez sur l'image pour agrandir

L’Insee a publié ce lundi 11 juillet 2016 une étude sur les Produits Intérieurs Bruts des régions de France en se basant avant la crise de 2008 et après. La Bourgogne-Franche-Comté est le territoire qui a été le plus impacté par ce séisme économique.

Publicité

Une partie des régions de France a retrouvé sa croissance d’antan. Certaines comme la Provence et la Corse ont su maintenir le cap d’une croissance de plus de 1% par an, même lune fois que la crise est passée par-là. Les collectivités comme celles du Midi et de l’Ouest avec l’Ile de France, ont faibli après la crise mais ont réussi à récupérer leurs formes économiques d’avant 2008.

La Bourgogne-Franche-Comté la dernière des régions

La région Bourgogne-Franche-Comté accuse la plus forte baisse avec un PIB de + 0,6% avant la crise et qui a chuté atteignant -1,1% de 2008 à 2013.

A noter qu’avant la crise toutes les régions de France avaient un PIB positif, pour autant il existait déjà de fortes disparités entre les territoires. La Corse était en tête avec 3,1%, suivi du Languedoc-Roussillon (2,5%) puis de l’Ile de France (2,3%). Parmi les PIB les plus faibles avant 2008, La Bourgogne-Franche-Comté avec +0,6% devançait la Champagne Ardennes (+0,5%).

En termes de valeur absolue le PIB de l’Ile de France correspond à 54 000 de PIB par habitant contre 25 000 pour la Bourgogne-Franche-Comté. L’Insee a pu constater que cette différence continue de s’accroitre. 

Lou

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ