Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Un gendarme grièvement percuté par un conducteur ivre

© damien poirier - cliquez sur l'image pour agrandir
Mise à jour ce 16 janvier 2018

Un gendarme du Jura a été gravement blessé ce dimanche 14 janvier 2018 par un chauffard ivre qui a pris la fuite sur le D 1083 vers Cesancey. Un appel à témoin a été lancé pour reconstituer le parcours du
mis en cause.

Publicité

Un gendarme du Jura, motard au peloton motorisé (PMO) de Courlaoux, a été gravement blessé par un chauffard qui a pris la fuite, hier en fin d'après-midi sur la D.1083 vers Cesancey.

Le conducteur âgé de 46 ans avait un taux d'alcoolémie de 3,35 grammes d'alcool par litre de sang au moment des faits, a précisé à l'AFP le procureur Jean-Luc Lennon. La victime souffre de 12 côtes cassées et d'une fracture du bassin, ainsi que de l'enfoncement du pneumothorax, a-t-il ajouté. Selon le magistrat, cet adjudant d'une quarantaine d'années "est resté conscient et son pronostic vital n'est pas engagé".

Dimanche en milieu d'après-midi, à Lons-le-Saunier, un gendarme en civil a aperçu un individu manifestement ivre sortir d'un débit de boissons et prendre le volant d'une camionnette. Une patrouille de gendarmerie a tenté de l'immobiliser, mais il a pris la fuite, conduisant dangereusement pendant plusieurs kilomètres.

Le conducteur a finalement été intercepté à Sainte-Agnès (Jura). Un gendarme s'est rendu à pied à sa hauteur, mais le conducteur a brusquement redémarré : il a renversé le militaire et lui a roulé sur le corps avant de prendre la fuite. L'homme a été interpellé une heure plus tard à son domicile et placé en garde à vue. "Il minimise les faits et dit qu'il n'avait pas vu le gendarme", a noté M. Lennon.

Le parquet "envisage d'ouvrir une information judiciaire devant le pôle criminel pour tentative d'homicide sur un militaire de la gendarmerie nationale", a-t-il annoncé. La gendarmerie a lancé un appel à témoin pour reconstituer le parcours du mis en cause. Le bistrotier a également été placé en garde à vue pour avoir servi de l'alcool à une personne déjà alcoolisée et pour non-assistance à personne en danger.

Voici l'appel à témoin a été lancé par la gendarmerie du Jura :

"Si dans l'après-midi du 14 janvier 2018, vous avez été témoin du comportement dangereux de la part du conducteur d'un véhicule Renault Kangoo blanc (voir photographie ci-dessous) cherchant à fuir une patrouille de gendarmerie, sur le secteur compris entre Lons le Saunier et Beaufort (39), votre témoignage peut être déterminant pour la procédure judiciaire menée par la Brigade de Recherches. Merci de contacter au plus vite le central opérationnel de la gendarmerie du Jura au numéro vert 0800 00 47 12. Ce numéro est ouvert 24h00 / 24h00 et 7 jours / 7 pour cette enquête".

(Avec AFP)


Hélène L.

Autres faits divers

16 février 2018 à 14:40
12 février 2018 à 19:01

Votre météo avec

Evénements de cesancey