112, 18, 17, 15 : j'appelle qui, moi, en cas d'urgence ?

Publié le 01/07/2020 - 08:05
Mis à jour le 01/07/2020 - 09:26

L’idée d’un numéro unique en Europe remonte à 1972. Il n’a été créé que le 29 juillet 1991 par le conseil européen. Face à la croissance des déplacements des citoyens européens, il était nécessaire qu’ils puissent appeler, en cas d’urgence, un numéro unique commun à tous les États membres de l’Union.
 

 © D Poirier
© D Poirier

Le n° 112 est donc un numéro unique prioritaire pour joindre tous les services d’urgence même lorsque le réseau est saturé.

Si la France a conservé, en plus du 112, ses traditionnels numéros 15 (SAMU),  17 (police - gendarmerie) et 18 (pompiers)  ; l’Espagne, le Portugal, la Finlande, le Luxembourg, la Suède et les Pays Baltes ont privilégié un numéro unique et ont abandonné leurs anciens numéros nationaux d’appels d’urgence.

Sur quelle plateforme sont acheminés les appels du 112 ?

"Dans le Doubs, comme dans 90 % des autres départements en France, les appels sont automatiquement dirigés vers les pompiers" explique le capitaine Jules Bevalot du SDIS 25 (service départemental d'incendie et de secours). "Au centre de traitement de l'alerte (CTA), nous savons quel numéro l'appelant a effectué. Ici, nous ne faisons pas de différence entre un appel au 18 et un appel au 112. Nous répondons à l'urgence au fil de l'eau..."

Et que se passe-t-il si un espagnol en vacances dans le Doubs (oui, ça peut arriver...) appelle le 112 alors qu'il a besoin de "police secours ?" "Nous sommes en interconnexion avec les autres services opérationnels de police, gendarmerie, SAMU, etc." rassure Jules Bevalot en soulignant qu'un appel aux secours peut être passé, même vous n'avez pas de réseau. "S'il n'y a pas de couverture avec votre opérateur de téléphonie, les numéros d'urgence sont automatiquement dirigés vers les relais disponibles tout opérateur confondu. Évidemment, ça ne marche pas en zone blanche sans aucune couverture...

Le 112, un numéro peu connu

Le 112 est encore peu utilisé par les Français, privilégiant les anciens numéros de services d’urgence. D’après le rapport de l’Inspection générale de l’Administration et de l’Inspection générale des affaires sociales publié en octobre 2018, le nombre d’appels d’urgence sur tous les numéros confondus « s’établirait à environ 70 millions en 2016 »

  • 15 (SAMU) : 29,2 millions d’appels
  • 17 (police, gendarmerie) : 22,3 millions d’appels.
  • 18 (pompiers) : 12,3 millions d’appels
  • 112 : 5,5 millions d’appels (hors appels 112 réceptionnés par les SAMU qui sont vraisemblablement intégrés dans les appels au 15).

Les fabricants de téléphones portables favorisent également le 112 qu'il est généralement possible de composer même lorsque le téléphone est verrouillé. En France, la fonction sans carte SIM est désactivée, car elle ne permet pas de repérer l'origine de l'appel.

Après le 112 , le 113 ?

En juin 2020 un nouveau numéro devrait faire son apparition, le 113 sera dédié aux urgences de santé tandis que le 112 restera réservé aux questions de sécurité pour joindre joindre la police, la gendarmerie, et les pompiers. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, favorable à ce duo 112-113 explique que les François doivent avoir un choix "simple entre urgence et urgence vitale".

Les pompiers demandent, quant à eux, un numéro unique, le 112 qui permettrait de faire des économies d’une centaine de millions d’euros par an, pouvant être réaffectés sur d’autres dépenses (matériels, effectifs, fonctionnement…).

Dans quels cas appeler les numéros d’urgence ?

  • Le 18 (sapeurs-pompiers) : malaise, blessure grave, départ de feu, accident de la route, problème avec des risque d’aggravement…
  • Le 15 (SAMU – service d’aide médicale urgente) : urgences médicales
  • Le 17 (police et gendarmerie) : accident sur la voie publique, de trouble à l'ordre public : agression, nuisance sonore après 22 heures, vol, dégradation de bien public ou privé, cambriolage, tentative de suicide
  • Le 112 : tous les appels d’urgences dans l’ensemble de l’Union européenne

Pour faciliter et accélérer le traitement de votre appel, veillez à préciser les trois points suivants :

  • Qui suis-je ? Vous êtes victime, témoin...  Donnez un numéro de téléphone sur lequel vous restez joignable.
  • Où suis-je ?  Donnez l'adresse précise de l’endroit où les services doivent intervenir surtout si vous n’êtes pas sur place.
  • Pourquoi j’appelle ? Précisez les motifs de votre appel.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.77
partiellement nuageux
le 25/05 à 9h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
84 %