Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui "peut vous sauver la vie"…

Publié le 20/08/2019 - 15:50
Mis à jour le 24/08/2019 - 08:29

La gendarmerie du Jura rappelle, cet été 2019, l'existence de l'application "Gendloc" qui permet au secours de retrouver plus facilement les personnes égarées dans les milieux montagneux. Des conseils qui prennent encore plus de sens à la suite du décès du randonneur français Simon Gautier en Italie et dont le corps a été retrouvé neuf jours après son appel reçu par les secours... 

Activez votre GPS (localisation) sur votre smartphone et vos données mobiles lorsque vous partez en randonnée !

PUBLICITÉ

L’application peut, selon la gendarmerie « sauver la vie » : « Cette application est à présent utilisée par de nombreuses autres unités de secours et d’intervention (sapeurs-pompiers, Police nationale, SAMU etc.). L’application fonctionne partout en France (y compris outre-mer)« , précise-t-elle. Existant depuis 2013, elle permet de retrouver une personne grâce à la localisation de son téléphone portable.

Mode d’emploi 

  • la personne perdue contacte avec son téléphone portable un centre d’appels d’urgence (17, 18 ou 112 par exemple). L’opérateur qui reçoit l’appel via l’application Gendloc lui envoie un sms sur son portable. Ce sms contient un lien. En cliquant directement dessus, les coordonnées précises de sa position sont envoyées à l’opérateur, qui peut alors visualiser sa position sur une carte.
    Attention, bien que ne nécessitant aucune installation ou téléchargement préalable pour fonctionner, cette application requiert quelques précautions :
  • le téléphone mobile doit être un smartphone doté d’une fonction GPS ;
  • celui-ci doit capter le signal d’un émetteur ;
  • la personne recherchée, doit être volontaire pour être retrouvée et accepter le partage de sa localisation ;
  • les « Données mobiles » et le GPS de son téléphone doivent être activés ;
  • elle doit se laisser guider par l’opérateur ;
  • lorsque la personne est localisée, elle doit rester sur place et attendre l’arrivée des secours.

« Alors, n’oubliez jamais votre téléphone portable, complètement chargé, lorsque vous partez en randonnée ! A la montagne … ou ailleurs !« , conseille la gendarmerie.

Appels d’urgence

A noter que les smartphone sont dotés du mode « Appel d’Urgence »

Google, pour les télélphones sous Android, devrait bientôt permettre de  passer un appel aux urgences (pompiers ou police) à l’aide d’ une voix synthétique afin de parler à la place de l’utilisateur qui, souvent, n’est pas en mesure d’indiquer ses informations sur sa localisation. (lire l’article de 01 Net)

Pour les détenteurs d’iPhone, noter que l’application Boussole permet de vous géolocaliser même sans connexion data (3 ou 4G). L’appel d’Urgence (mode d’emploi de l’appel d’urgence pour iPhone sur le site d’Apple) permet d’appeler les secours et d’envoyer un sms automatique à vos contacts d’urgence (à remplir dans votre fiche médicale sous l’application Santé) avec vos coordonnées GPS.

 

 

1 Commentaire

Houla ! L’orthographe, ça s’aggrave !!!
Publié le 21 juillet à 10h14 par grlulu • Membre

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.19
nuageux
le 16/09 à 9h00
Vent
0.65 m/s
Pression
1021.05 hPa
Humidité
60 %

Sondage