Alerte Témoin

Nouvelle fusillade dans le quartier Planoise : un homme de 24 ans blessé

Publié le 10/01/2020 - 15:58
Mis à jour le 10/01/2020 - 18:25

Un jeune homme a de nouveau été sérieusement blessé par balles jeudi soir dans le quartier de Planoise à Besançon, trois semaines après des échanges de tirs à l'arme de guerre dans ce quartier sensible, selon le parquet ce vendredi 10 janvier 2020.

police_nationale.jpeg
police_nationale.jpeg
PUBLICITÉ

"Trois coups de feu ont été tirés dont deux ont touché un individu a priori seul dans la rue peu avant 23H00 à Planoise. Il a été touché à la jambe et
dans le bas de l'abdomen", a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux. Le pronostic vital de la victime était engagé mais "ne l'est plus à cette
heure", a poursuivi le procureur vendredi en milieu d'après-midi.

Le jeune homme de 24 ans était connu des services de police pour divers délits, dont des affaires de stupéfiants. Il a, semble-t-il, été pris pour
cible par plusieurs agresseurs, qui lui ont tiré dessus depuis une voiture "avec une arme de poing et pas une arme de guerre", a encore précisé M. Manteaux.

Le soir de Noël, une fusillade à l'arme de guerre avait fait trois blessés (deux hommes de 30 et 31 ans et un adolescent de 14 ans) dans ce même quartier
de Planoise, un événement marquant un crescendo dans ce secteur de 20.000 habitants, déjà miné par les trafics de drogues et classé depuis octobre 2018 "Quartier de reconquête républicaine" (QRR).

Planoise est un "quartier sous surveillance particulière, où effectivement le trafic de stupéfiants est courant", avait noté au lendemain de la fusillade de Noël la vice-procureure de Besançon, Margaret Parietti. "On a eu des tirs", notamment des tirs en l'air, par exemple "la semaine dernière, c'est un endroit où ça peut arriver de manière assez régulière", avait-elle ajouté.

En reportage à Planoise vendredi après-midi, une journaliste de l'AFP a entendu une demi-douzaine de coups de feu tirés à proximité du lieu de
l'agression de jeudi soir. Plusieurs patrouilles de police se sont rapidement rendues sur place et ont ramassé des douilles de fusil après ces tirs qui n'ont pas fait de blessé.

Fin novembre, un homme de 22 ans avait également été touché à quatre reprises par des tirs d'arme à feu dans ce même quartier lors d'un possible
règlement de comptes. "Trois coups de feu ont été tirés dont deux ont touché un individu a priori seul dans la rue peu avant 23H00 à Planoise. Il a été touché à la jambe et dans le bas de l'abdomen", a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Quelques réactions de politiques :

Ludovic Fagaut, candidat à l'élection municipale a souhaité s'exprimer sur cette fusillade : "C’en est assez et il est temps que l’État prenne également ses responsabilités et que des moyens soient mis en place pour mettre fin à cette escalade de violences (...) Le Sénateur Grosperrin a profité de la présence au Sénat du Ministre de l’Intérieur pour les questions d’actualité au gouvernement le 8 janvier, pour l’interpeller à ce sujet et solliciter
une rencontre".

Besançon Verte et Solidaire, liste menée par Claire Arnoux, candidate à l'élection municipale : "Suite aux nouveaux épisodes de violence d'hier soir à Planoise, nous réitérons notre soutien aux habitant.e.s. Notre position n'a pas changé depuis notre communiqué de décembre dernier".

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Accident sur la RN 57 à Saône

Mise à jour à 17h50 • Deux voitures se sont percutées vers 15h sur la RN 57 à Saône après le Trou au Loup en direction de Pontarlier. La route a été coupée jusqu'à 16h pour permettre aux secours d'intervenir.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.02
légère pluie
le 18/02 à 0h00
Vent
4.46 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
92 %

Sondage