Besançon : bonne récolte, quoique précoce, de la vigne municipale

Publié le 30/08/2022 - 14:05
Mis à jour le 01/09/2022 - 17:01

La Ville de Besançon a réalisé la dixième récolte de ses 30 ares de vignes situés chemin d’Avanne à Velotte ce lundi 29 août.

Réalisées en avance cette année en raison des fortes chaleurs, les vendanges ont été assurées par les agents municipaux du service des espaces verts et de la biodiversité avec des membres du Centre Pierre Croppet et en présence de la maire, Anne Vignot.

Plantée en 2010, la vigne propose trois cépages : Pinot noir, Chardonnay et Trousseau et dispose du label biologique depuis 2015 après trois années de conversion. Elle s’inscrit dans le programme globale de valorisation des flancs de colline de la vallée du Doubs qui a pour objectif de réintroduire des activités pour reconquérir d’anciens terrains agricoles.

La présence de la vigne confère également un aspect naturel à la ville qui permet de "retrouver le paysage historique de Besançon" indique Fabienne Brauchli, déléguée à la transition écologique, aux espaces verts et à la biodiversité.

Environ 2.500 bouteilles issues de la vigne

La récolte sera confiée à Géraud Fromont, viticulteur jurassien né à Besançon. Il sera chargé de vinifier les fruits de la récolte en crémant. Environ 2.500 bouteilles devraient être produites et seront servies lors des vins d’honneur de la ville ou offertes aux invités de marque.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne Franche-Comté : un nouvel atlas sur les libellules

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés et ses partenaires annonce la parution d’un tout nouvel atlas consacré aux libellules de Bourgogne-Franche-Comté. Avec plus de 100.000 données exploitées, l’aide d’un millier d’observateurs et un grand réseau d’auteurs bénévoles, cet atlas unique répertorie et décrit les 75 espèces de libellules présentes dans la région.

Citadelle de Besançon : les couleuvres vipérines remises en liberté dans le cadre de leur plan de sauvegarde

Dans le cadre d’un plan de sauvegarde de la Couleuvre vipérine, la LPO Bourgogne-Franche-Comté et la Citadelle de Besançon se sont associées pour protéger ce serpent complètement inoffensif durant les périodes de travaux sur leur zone d’habitat naturel. Après une phase de conservation en dehors de leur milieu naturel, leur remise en liberté est imminente.

YPSTÉ et Somewhere : deux bisontins se retrouvent autour du thé, du café et de l’écoresponsabilité

Nicolas Girard, 26 ans, fondateur d'YPSTÉ, est un passionné de thé. Pour Ophélie Braillard, 31 ans, propriétaire de Somewhere, torréfaction artisanale située rue des Tamaris à Besançon, c'est le café. Fin 2020, les deux bisontins, désormais amis, ont décidé de s'associer lors de la génèse de leurs deux projets. Tous deux sont unis par un même engagement : l'écoresponsabilité.

Longevilles-Mont-d’Or : une louve tuée près d’un troupeau de bovins « dans les conditions requises par la réglementation »

Ce mardi 20 septembre, vers 22h40, un binôme de lieutenants de louveterie a procédé au tir létal d’une louve sur une parcelle où un troupeau avait été prédaté dans la nuit du 18 au 19 septembre aux Longevilles-Mont-d’Or, informe la préfecture du Doubs dans un communiqué du 21 septembre.

Sécheresse : allégement des mesures de restriction d’usages de l’eau dans le Doubs

Après avoir consulté le comité de ressource en eau mardi 13 septembre, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet, a décidé de passer plusieurs zones du département au niveau "alerte renforcée". Ce classement entraîne la mise en application de mesures de restriction de l’usage de l’eau moins contraignantes.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.22
nuageux
le 30/09 à 21h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %

Sondage