Cake and the City : après 3 mois de travaux dans la rue, un appel aux dons pour éviter la clé sous la porte...

Publié le 19/05/2015 - 16:50
Mis à jour le 13/04/2019 - 08:24

Les deux gérantes du salon de thé Cake and The City à Besançon ont lancé une campagne de financement participatif pour tenter d' »éponger » une partie de leurs dettes ce lundi 18 mai 2015. Des dettes apparues après 3 mois de travaux dans la rue Claude Pouillet pendant lesquels « plus personne ne pouvait accéder » à la boutique de cupcakes et aux autres commerces…

Il y a 6 mois, des travaux dans la rue Claude Pouillet se sont déroulés, sans vraiment poser problème au salon de thé. Comme nous l'explique Sophie, l'une des gérantes, "on faisait encore 3 à 4 gâteaux par semaine, de bonnes recettes quotidiennes, ça marchait très fort". Le coup de massue est tombé lorsqu'une nouvelle période de travaux de 3 mois s'est déroulée en limitant l'accès aux commerces. "Il était impossible pour les poussettes et les personnes en fauteuil roulant de venir chez nous" raconte Sophie "il y a même des ouvriers qui empêchaient le passage !". Elle ajoute qu'"Un matin, j'ai même mis une demi-heure pour arriver à la boutique !" Selon la pâtissière, les clients sont partis découvrir de nouvelles choses dans de nouveaux commerces qui eux, étaient plus accessibles et ont pris de nouvelles habitudes. 

Pas d'accessibilité, pas de place pour livrer, et des PV !

Pendant ces trois mois, il était donc impossible pour les gérantes de décharger leur véhicule devant leur commerce lorsqu'elles faisaient leurs courses pour la pâtisserie. Elles se garaient alors sur le quai Vauban, le temps de réaliser 6 à 7 voyages pour décharger la cargaison. S'ajoute à cette situation peu confortable, des PV apposés sur leur pare-brise par la police municipale pendant le déchargement. Sophie en a reçu 7 en tout. "Une fois, j'ai laissé un mot explicatif pour préciser que je n'avais pas le choix, que c'était le temps que je décharge ma voiture, etc. La police m'a posé le PV sur mon mot" nous confie-t-elle. "Ils nous avaient dit qu'ils seraient tolérants..."

Une perte de 70% de chiffre d'affaires en 3 mois

Au final, Cake and the City a perdu 70% de son chiffre d'affaires en trois mois. Une perte plus ou moins importante a également été constatée dans chaque commerce de la rue. Les commerçants se sont unis pour écrire un courrier à la municipalité demeurant ce mardi 19 mai toujours sans réponse et aucune commission d'indemnisation n'a été créée. "Quand j'ai croisé une personne de la SeDd* et que je lui ai fait la remarque qu'on ne pouvait pas accéder à mon commerce, elle a détourné les yeux et ne m'a pas répondu. Voilà, il fallait se taire et subir". 

Mettre la clé sous la porte ou se battre ? 

Suite à cette perte radicale, les deux associées se sont retrouvées endettées à tel point qu'elles se sont demandées si elles n'allaient pas déposer le bilan. Mais des clients fidèles leur ont fait part de leurs pensées et leur ont demandé de "ne pas lâcher" l'affaire.

Alors pour tenter un dernier coup, Sarah et Sophie ont lancé leur campagne de financement participatif sur le site "Bulb in Town". Leur objectif est d'atteindre la somme de 4.000 euros en échange de contre parties très alléchantes. Ce montant correspond à la moitié de leurs dettes correspondant à l'Urssaf, les impôts, le RSI, etc.

"On ne cherche pas à faire pitié, mais plutôt à faire comprendre aux gens qu'on a besoin d'eux, c'est notre dernier recours" explique Sophie. La campagne a été lancée lundi 18 mai, et déjà 41% de la somme est atteinte grâce aux dons. 

Au mois de juin, Sarah et Sophie organiseront en partenariat avec la Fédération des motards de Besançon, une soirée à thème "pour remercier les gens qui nous auront aidés" précise Sophie.

Nous avons tenté de joindre le service de la mairie concerné mais pour l'instant, sans réponse.

*SeDd : Société d'Équipement du Département du Doubs en charge des travaux de l'Ilot Pasteur

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Éclairage public, baisse du chauffage, … que faut-il retenir du plan de sobriété énergétique ?

Ce jeudi 6 octobre, à 17 heures, la Première ministre Élisabeth Borne a pris la parole pour présenter le Plan de sobriété énergétique, qu’elle a annoncé le 23 juin dernier avec Agnès Pannier-Runacher, ministre de la transition énergétique. L’objectif principal : réduire de 40 % sa consommation d’énergie d’ici 2050.

Travaux publics et coût de l’énergie : la FRTP BFC craint de « grosses difficultés »

La 10e édition du Carrefour des collectivités locales se tiendra les 13 et 14 octobre 2022 à Besançon, à Micropolis. Quelques jours avant cet événement, Vincent Martin, président de la Fédération régionale des travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté, a exprimé ses inquiétudes sur l’avenir lors d’un échange avec les élus locaux mardi 4 octobre. 

« France 2030 » : 40 millions d’euros pour accompagner des projets stratégiques en Bourgogne Franche-Comté

Ce lundi 3 octobre, en présence du secrétaire général pour l’investissement en charge de "France 2030", Bruno Bonnell, le préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, Fabien Sudry, et la présidente de Région, Marie-Guite Dufay, ont signé, aux côtés de Bpifrance et de la Banque des Territoires, la convention régionalisée du plan "France 2030", qui mobilise 1 milliard d’euros de fonds publics à l’échelle nationale et 42 millions d’euros pour le territoire de Bourgogne-Franche- Comté, selon un principe de parité : 1€ investi par l’État pour 1€ investi par la Région.

Crise énergétique : dès ce lundi, France Télévisions va diffuser une météo de l’électricité

Face à la crise énergétique, France Télévisions s'est engagé à sensibiliser les Français sur les gestes à mettre en oeuvre pour éviter les coupures d'électricité cet hiver, en relayant notamment Ecowatt, la météo de l'électricité, dès ce lundi 3 octobre sur ses antennes.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.47
couvert
le 07/10 à 18h00
Vent
0.9 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
84 %

Sondage