Alerte Témoin

Côte d’Or : un homme de 75 ans mis en examen pour meurtre avec un marteau et un couteau

Publié le 15/06/2016 - 14:24
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:01

Une retraitée domiciliée à Talant en Côte d’Or a été assassinée par un homme de 75 ans. Ce dernier l’aurait frappé à plusieurs reprises avec une arme blanche dimanche 12 juin 2016. Apparemment le septuagénaire n’aurait pas supporté un appel passé le soir-même…

10Operationimmigrationclandestinepolicepoliceauxfrontieres008.JPG
©Alexane Alfaro

Un homme de 75 ans a été mis en examen et écroué pour l'assassinat sur fond de conflit financier d'une retraitée de Talant en Côte-d'Or, a-t-on appris mercredi 15 juin 2016 auprès de la procureure de Dijon Marie-Christine Tarrare. "Il n'a pas contesté les faits, les expliquant par une pulsion survenue à la suite d'un échange téléphonique qu'il avait eu le soir même (dimanche) avec la victime, et qui l'aurait fortement contrarié", précise Mme Tarrare dans un communiqué.

De nombreuses blessures

Le corps de la femme de 67 ans, qui présentait des traces de coups et de blessures à l'arme blanche, avait été découvert dimanche vers 22H20 dans le parking de sa résidence par une patrouille de police, appelée sur les lieux après avoir été alertée par des témoins. Sur les indications de ces derniers, un homme de 75 ans, qui se trouvait à proximité des lieux avait été interpellé. "L'autopsie a dénombré plus de 50 plaies sur la victime, localisées au crâne, cou, thorax et qui ont atteint des organes vitaux entraînant le décès", écrit la procureure, en ajoutant que l'homme avait "reconnu l'avoir frappée à de nombreuses reprises à l'aide d'un marteau et d'un couteau dont il s'était muni, et ce, après l'avoir aspergée d'une bombe aérosol de produit destiné à l'entretien des véhicules".

Il s'est senti "grugé"

Cet ancien technicien mécanique viticole a expliqué au cours de sa garde à vue "avoir eu le sentiment d'être une nouvelle fois grugé par une femme avec laquelle il espérait entretenir une relation affective et à laquelle il avait offert plusieurs cadeaux". Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

La voiture d’Eric Alauzet prise pour cible : les réactions

Le député La République en marche et candidat à l'élection municipale de Besançon Eric Alauzet, a été la cible d'un acte de vandalisme dans la nuit de vendredi 29 au samedi 30 mai 2020. De nombreuses réactions en soutien à l'élu ont été publiées sur les réseaux sociaux, notamment de la part de ses rivaux au second tour.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.73
légère pluie
le 06/06 à 18h00
Vent
3.08 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
97 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune