De l'usine à projets à l'usine à produits, un nouveau contrat performance au pôle des microtechniques

Publié le 02/12/2014 - 15:39
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:45

Un "contrat de performance" a été signé ce mardi 2 décembre 2014 au Pôle des microtechniques à Besançon. Objectifs : passer de l'usine à projets à l'usine à produits, soit créer de nouveaux produits, process et services innovants pour le marché et renforcer l'accompagnement de la croissance des PME et ETI en Franche-Comté. Le montant total des financements publics s'élèvera à près de 417.000 euros pour 2015. 

1-pole_microtechnique.jpg
Denis Sommer, Jean Ribeil, Etienne Boyer et Dominique Schauss ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Stéphane Fratacci, Préfet de la région Franche-Comté, Préfet du Doubs, Denis Sommer, 1er vice-président du Conseil régional de Franche-Comté et Denis Sommer, président du Pôle des microtechniques ont signé le contrat de performance 3ème génération pour la période 2014-2018. « C’est une grande mobilisation des institutions pour augmenter les capacités des entreprises » précise Etienne Boyer.

La phase 3.0 des pôles de compétitivité souhaite marquer la volonté de passe du statut d’usine à projet à celui d’usine à produits d’avenir, dans le but de donner un nouvel élan au service de l’industrie, traduire l’activité de recherche et de développement en projet d’entreprise et accroître l’impact économique et social de l’innovation. 

De quels produits s’agit-il ? 

Ces produits, vous les aurez entre vos mains, mais vous ne les verrez pas, sauf si vous désossez votre téléphone, votre caméra, votre montre, etc. ou si vous travaillez dans la fabrication de bijoux, d’horloges, dans le domaine de la santé, de l’aviation, ou toutes sortes de produits composés de microtechniques, comme l’explique Etienne Boyer dans la vidéo ci-contre. 

Les trois grands marchés « prioritaires » le pôle des microtechniques et les objectifs de croissance anticipés à titre indicatif à 2 et 5 ans sont celui du luxe, de l’horlogerie-bijouterie-joaillerie-orfèvrerie et des accessoires métalliques de la maroquinerie, le marché de la santé et des dispositifs médicaux (e-santé, télémédecine) et le marché de l’aéronautique, de l’espace et de la défense. 

Les trois grandes missions du pôle dans le cadre du contrat

Le pôle de compétitivité a pour objectif de développer l’innovation au sens du Manuel d’Oslo (le manuel distingue l’innovation dans quatre domaines : produit, procédé, commercialisation et organisation). Pour ce faire, trois grandes catégories de mission susceptibles d’être aidées par les pouvoirs publics définis par le ministre de l’Économie, de l’industrie et du numérique : 

  • Les missions strictement réalisées pour le compte des pouvoirs publics
  • Les missions pour stimuler l’innovation, la recherche et le développement collaboratif
  • Les missions d’accompagnement des entreprises adhérentes du pôle. 

En résumé, la stratégie du pôle des microtechniques doit permettre de relever deux défis :

  • Faire croître la richesse technologique, économique et sociale prioritairement en Franche-Comté par les microtechniques dans le contexte de la mondialisation des marchés.
  • Participer à mieux faire reconnaître au niveau mondial les « microtechniques » comme une des technologies des microsystèmes.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

RGIS recrute pour ses inventaires

RGIS recrute pour ses inventaires

Offre d'emploi • RGIS, société spécialisée dans la réalisation d’inventaires pour les acteurs majeurs de la grande distribution et la distribution spécialisée (hypermarchés, supermarchés, grandes enseignes de sport, prêt-à-porter, parfumerie…), recherche des inventoristes à Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.22
pluie modérée
le 22/09 à 21h00
Vent
3.48 m/s
Pression
1013.65 hPa
Humidité
97 %

Sondage