De l'usine à projets à l'usine à produits, un nouveau contrat performance au pôle des microtechniques

Publié le 02/12/2014 - 15:39
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:45

Un « contrat de performance » a été signé ce mardi 2 décembre 2014 au Pôle des microtechniques à Besançon. Objectifs : passer de l’usine à projets à l’usine à produits, soit créer de nouveaux produits, process et services innovants pour le marché et renforcer l’accompagnement de la croissance des PME et ETI en Franche-Comté. Le montant total des financements publics s’élèvera à près de 417.000 euros pour 2015. 

 ©
©

Stéphane Fratacci, Préfet de la région Franche-Comté, Préfet du Doubs, Denis Sommer, 1er vice-président du Conseil régional de Franche-Comté et Denis Sommer, président du Pôle des microtechniques ont signé le contrat de performance 3ème génération pour la période 2014-2018. "C'est une grande mobilisation des institutions pour augmenter les capacités des entreprises" précise Etienne Boyer.

La phase 3.0 des pôles de compétitivité souhaite marquer la volonté de passe du statut d'usine à projet à celui d'usine à produits d'avenir, dans le but de donner un nouvel élan au service de l'industrie, traduire l'activité de recherche et de développement en projet d'entreprise et accroître l'impact économique et social de l'innovation. 

De quels produits s'agit-il ? 

Ces produits, vous les aurez entre vos mains, mais vous ne les verrez pas, sauf si vous désossez votre téléphone, votre caméra, votre montre, etc. ou si vous travaillez dans la fabrication de bijoux, d'horloges, dans le domaine de la santé, de l'aviation, ou toutes sortes de produits composés de microtechniques, comme l'explique Etienne Boyer dans la vidéo ci-contre. 

Les trois grands marchés "prioritaires" le pôle des microtechniques et les objectifs de croissance anticipés à titre indicatif à 2 et 5 ans sont celui du luxe, de l'horlogerie-bijouterie-joaillerie-orfèvrerie et des accessoires métalliques de la maroquinerie, le marché de la santé et des dispositifs médicaux (e-santé, télémédecine) et le marché de l'aéronautique, de l'espace et de la défense. 

Les trois grandes missions du pôle dans le cadre du contrat

Le pôle de compétitivité a pour objectif de développer l'innovation au sens du Manuel d'Oslo (le manuel distingue l’innovation dans quatre domaines : produit, procédé, commercialisation et organisation). Pour ce faire, trois grandes catégories de mission susceptibles d'être aidées par les pouvoirs publics définis par le ministre de l'Économie, de l'industrie et du numérique : 

  • Les missions strictement réalisées pour le compte des pouvoirs publics
  • Les missions pour stimuler l'innovation, la recherche et le développement collaboratif
  • Les missions d'accompagnement des entreprises adhérentes du pôle. 

En résumé, la stratégie du pôle des microtechniques doit permettre de relever deux défis :

  • Faire croître la richesse technologique, économique et sociale prioritairement en Franche-Comté par les microtechniques dans le contexte de la mondialisation des marchés.
  • Participer à mieux faire reconnaître au niveau mondial les "microtechniques" comme une des technologies des microsystèmes.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.41
légère pluie
le 22/06 à 12h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
91 %