Enquête participative : avez-vous vu le Populage des marais en Franche-Comté ?

Publié le 11/04/2022 - 14:25
Mis à jour le 14/04/2022 - 09:44

C’est le printemps et les fleurs éclosent les unes après les autres lorsqu’elles ne sont pas perturbées par le froid… Le Conservatoire botanique national Franche-Comté propose une nouvelle enquête participative autour des plantes printanières avec plus de 20 espèces ciblées. Cette semaine, zoom sur le Populage des marais.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA ©
OLYMPUS DIGITAL CAMERA ©

Le Conservatoire botanique vous invite à ouvrir l’œil lors de vos balades, dans vos jardins… pour identifier, entre autres, le populage des marais (caltha palustris).

Cette belle renonculacée, de 30 à 60 cm de hauteur, est très facile à identifier ! La tige creuse porte de grandes feuilles luisantes, en cœur et crénelées aux bords. Les fleurs, de 4 cm de diamètre, sont d’un jaune d’or éclatant. Le populage des marais fleurit abondamment du mois de mars au mois de mai.

La plante est toxique à l’état frais, comme beaucoup de renonculacées. Anciennement, on fabriquait un colorant jaune à partir des fleurs séchées.

  • Noms populaires : souci des marais, topotte, rasse aux veaux ou encore pottes de tschvaux (pattes de cheval) en raison de la forme des feuilles...

Où et quand la chercher ?

En Franche-Comté, l’espèce est très commune et fréquente principalement les prairies marécageuses, les bords des rivières et des ruisseaux et les sources.

Cette espèce est à rechercher au printemps dans tous les milieux humides.

La plante est particulièrement fréquente dans le Haut-Doubs, le Haut-Jura et les Vosges saônoises. En revanche, elle se raréfie un peu dans les parties basses de la Franche-Comté et il devient intéressant de compléter sa répartition.

Elle semble absente de grands secteurs comme la partie sud du vignoble jurassien, l’ouest de la Haute-Saône ou encore de Besançon et de ses environs.

  • Vous êtes un observateur aguerri ? Saisissez votre observation directement dans notre base en ligne (attention : il sera nécessaire de vous créer un compte pour y accéder) : Formulaire observateur courant.
  • Vous êtes un observateur occasionnel ? Utilisez le formulaire simplifié accessible tout en bas de la page Enquête : Formulaire observateur occasionnel.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.82
peu nuageux
le 23/04 à 0h00
Vent
1.49 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
92 %