Fermetures de lits d’hôpitaux : coup de gueule du comité de défense de la santé du Doubs

Publié le 09/05/2022 - 11:55
Mis à jour le 12/05/2022 - 12:39

Le CODES 25, comité de défense de la santé du Doubs, s’insurge ce mois de mai 2022 de la multiplication des fermetures de lits d'hôpitaux dans le département. Il tient à mettre en garde et appelle les usagers à se mobiliser.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

C’en est trop pour le comité de défense de la santé du Doubs qui s’inquiète de la pénurie de lits d’hôpitaux à Besançon et dans le reste du département. Il explique que 30 lits sur 147 au SSR (Soins de Suites et de Réadaptation) des Tilleroyes fin avril auquel s’ajoutent 28 lits fermés au SSR du CHU de Besançon en septembre 2020.

"Déjà qu’il est particulièrement difficile de trouver un lit disponible au CHU quelle que soit la pathologie des patients, pour trouver une place en SSR sur Besançon c’est quasi mission impossible !", précise le CODES 2 qui alerte sur risque sérieux de nombreuses heures d’attente pour quiconque se présente aux Urgences. 

Autre constat effectué par le comité : "un absentéisme très élevé". Le CODES rappelle qu’en l’espace d’un an, le CHU a "perdu 310 agents" et qu’il y a "toujours quelques dizaines de suspendus, sans salaire".

Pour couronner le tout, le phénomène semble se répéter dans le Haut-Doubs. Le comité indique que l’EHPAD du Larmont fermera une unité de 42 lits et que 20 lits fermeront à l’hôpital général de Pontarlier. La petite ville de Mouthe ne sera pas épargnée avec la fermeture de 10 lits ainsi que 33 lits ferment à la clinique Saint-Pierre de Pontarlier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.72
légère pluie
le 24/05 à 9h00
Vent
4.83 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
100 %

Sondage