Alerte Témoin

Ouvrez l'oeil face à l'ambroisie!

Publié le 28/07/2018 - 16:45
Mis à jour le 28/07/2018 - 16:48

L'ambroisie est une plante exotique envahissante hautement allergisante et qui se développe à grande vitesse sur notre territoire. Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté lance une alerte pour lutter contre sa propagation et éviter ainsi plusieurs millions d'euros de soin en allergies…

Ambroisie_inflos
Ambroisie_inflos

L’Ambroisie à feuilles d’armoise est une plante originaire d’Amérique du Nord et qui se propage fortement en France. Son pollen, émis en fin d’été, provoque d’importantes réactions allergiques. Quelques grains de pollen par mètre cubes d’air peuvent provoquer des symptômes chez les personnes sensibles : rhinites, conjonctivites, des symptômes respiratoires tels que la trachéite et l’asthme, voire de l’urticaire et de l’eczéma.

14 millions d'euros de soin en Bourgogne Franche-Comté

En Auvergne Rhône-Alpes, cette plante a infesté 10% de la population, et le coût des soins liés à son pollen sont estimés à plus de 40 millions d'euros. Entre consultations, désensibilisation, médicaments et arrêts de travail.

En Bourgogne Franche-Comté, cela représenterait 230 000 allergies, soit des soins de 14 millions d'euros. Et sur toute la France, 5,3 millions de personnes touchées et soignées !

Agir avant qu'il ne soit trop tard

D'où l'importance d'agir "avant qu'il ne soit trop tard". En participant par exemple aux actions d'arrachage des plants. "Des actions sont à mener à toutes les échelles et l’implication de tous pour la repérer et lutter contre sa propagation est nécessaire" explique le CBNFC.

Plus d'informations sur ambroisie.info.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le télétravail pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. Anchiy / IStock.com

Pensions agricoles : vers une revalorisation en 2022, les conjointes « oubliées », déplore la FNSEA

Un volet de la réforme des retraites revient par la fenêtre: l'Assemblée nationale a validé jeudi une proposition communiste afin de revaloriser les retraites des agriculteurs de 75 à 85% du Smic, mais seulement en 2022, au grand dam des oppositions. La FNSEA a déploré jeudi l'"oubli" des conjointes. Le  texte doit s'appliquer aux retraités futurs, et également actuels, ce que ne prévoyait pas le projet de l'exécutif.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     25.37
    partiellement nuageux
    le 05/07 à 18h00
    Vent
    1.65 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    64 %

    Sondage