Gym, piscine ou restaurants : réouverture et QR Code….

Publié le 09/06/2021 - 17:57
Mis à jour le 09/06/2021 - 17:58

 ©
©

Les salles de sport ou gymnases, assujettis à une jauge de 50%, comme les cafés et restaurants accueillant du public à l'intérieur, doivent conserver un cahier de rappel (aussi sous forme de QR code) des clients en cas de contamination. Les "autres", les établissements avec terrasses, ont eux rouverts depuis trois semaines.

Une chaîne de fast-food de Besançon a fait le choix de demander aux clients qui souhaitent s'installer à table de flasher un QR Code avec l'application Tous Anti-Covid. Si certains dégainent facilement leur smartphone pour s'exécuter, d'autres en revanche sont plus réticents. Coralie et Roméo, peu adeptes de l'application et à l'idée de se faire numériquement tracer, ont été surpris. "La seule solution pour manger ici sur place, c'est de télécharger l'application et franchement, je n'en n'ai pas envie…" Seule solution pour eux : le click & collect. Ils ont décidé de rebrousser chemin.

Ce cahier de rappel n'est obligatoire que pour les clients s'installant dans les salles intérieures, mais pas en terrasse. Dans sa version numérique, il  exige le scan d'un QR Code avec l'application "Tous Anticovid Signal". Si le client est cas contact, l'application TousAntiCovid lui envoie une alerte via son smartphone : orange ou rouge selon le degré de risque de contamination.

Les restaurateurs peuvent également mettre un cahier de rappel "papier" à disposition de l'Assurance Maladie ou des ARS pour réaliser le "contact-tracing".

Couvre-feu à 23h

La relance de l'hôtellerie-restauration, qui pourra profiter d'un couvre-feu passant de 21H00 à 23H00, devrait un impact important sur l'économie du pays, avec plus d'un million d'emplois en jeu.

Le Premier ministre a marqué cette étape par une visite au marché de gros de Rungis, "symbole de la reprise en ce jour particulier", qui s'annonce, selon Jean Castex comme "extrêmement forte".

Elle devrait être favorisée par le retour au bureau de nombre de salariés avec la fin du télétravail à 100% et de l'interdiction des pots entre collègues et déjeuners à plusieurs à la cantine.

Contrairement aux discothèques toujours fermées, les parcs d'attraction, centres de thalassothérapie et casinos font partie des heureux élus de la deuxième phase.

Mercredi, la jauge des cinémas, musées, théâtres est également monté à deux tiers contre un tiers le 19 mai.

Jauge des deux tiers et maximum de 5.000 spectateurs s'appliqueront aussi aux festivals, autorisés en configuration assise et en plein air.

Ce sera le cas de la Fête de la musique du 21 juin, privée des performances impromptues au coin de la rue et des mini-concerts dans les bars.

Fin du couvre-feu le 30 juin

Il faudra attendre le 30 juin pour la fin du couvre-feu et des jauges. Seuls les festivals conserveront une obligation de 4 m2 par festivalier et le pass sanitaire.

À condition que la situation continue de s'améliorer, a averti mardi le président Emmanuel Macron, qui a appelé les Français à rester "prudents" et à se faire vacciner à tour de bras.

Jean Castex a assuré depuis Rungis que "grâce à la formidable mobilisation collective", l'objectif de 30 millions de primo-vaccinés (au moins une dose) serait atteint au 15 juin, soit 57% de la population adulte.

Malgré l'apparition du variant très transmissible Delta dans les Landes, la campagne vaccinale semble porter ses fruits pour contenir une épidémie qui a fait 110.166 morts.

Le nombre de malades du Covid hospitalisés a reculé sous les 14.000, moitié moins qu'à mi-avril, et les nouveaux cas quotidiens à environ 6.500 contre six fois plus au pic le 1er avril.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.53
légère pluie
le 23/06 à 15h00
Vent
2.29 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
83 %

Sondage