Journée du cancer du pancréas : 80 chercheurs et cliniciens de Bourgogne-Franche-Comté et du Grand Est réunis à Besançon

Publié le 06/12/2023 - 16:33
Mis à jour le 06/12/2023 - 16:41

Le site Temis Santé a accueilli vendredi 1er décembre 2023, la "Journée du cancer du pancréas", séminaire de recherche organisé par le Cancéropôle Est avec le soutien et la présence des groupes de recherche Français de cancérologie digestive (GERCOR et FFCD). Voici le compte-rendu du CHU de Besançon sur cette journée.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Le cancer du pancréas est au centre de nombreuses préoccupations pour les équipes médicales et de recherche en cancérologie. L’incidence de cette maladie augmente sans cesse et le nombre de nouveaux cas a maintenant doublé depuis 10 ans (16 000 nouveaux cas/an. Le cancer du pancréas est également une maladie complexe capable de résister aux traitements standards et représentera bientôt la 2e cause de décès en oncologie. 

Prenant la mesure de ces enjeux et de la nécessité de mobiliser les acteurs de la recherche en cancérologie dans cette thématique, le Cancéropôle Est a initié un projet de recherche structurant pour l’interrégion via la constitution d’une cohorte dédiée aux cancers du pancréas. Le service de chirurgie digestive du Pr Bruno Heyd et l’équipe d’oncologie médicale du CHU de Besançon ont eu la mission de coordonner la réalisation de cette cohorte dans les différents sites hospitaliers des Régions Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est qui a permis le suivi de plus de 250 patients. L’objectif de cet effort important est la constitution d’un outil commun afin de promouvoir des programmes de recherche pour comprendre les mécanismes de résistance et proposer par la suite une prise en charge de qualité et innovante.

Le dynamisme des échanges scientifiques a témoigné de la motivation des équipes médicales pour répondre à cet enjeu.

Le Dr Alexandre Doussot (chirurgien, CHU de Besançon), le Dr Gerlinde Averous (anatomopathologiste, CHU de Strasbourg) et le Pr Olivier Bouché (cancérologue, CHU de Reims) ont présenté les nouvelles techniques médico-chirurgicales et les modalités actuelles de prise en charge des cancers du pancréas localisés. Les Professeurs Jean-Baptiste Bachet (APHP, Paris), Christophe Louvet (Institut Montsouris, Paris) et François Ghiringhelli (Centre Leclerc, Dijon) ont commenté les principales perspectives thérapeutiques s’ouvrant dans cette pathologie. Les participants ont ainsi insisté sur l’avènement des stratégies néoadjuvantes et sur la nécessité d’offrir aux patients un accès à la recherche clinique. Si le pronostic reste sombre avec les thérapies utilisées actuellement, les résultats de plusieurs études utilisant de nouveaux médicaments ciblant le métabolisme tumoral semblent prometteurs.

Dans la deuxième partie du séminaire, les premiers résultats des recherches menés par ce consortium furent présentés. Le CHU de Reims (Dr Mathias Brugel) a mené une étude qui suggère une corrélation entre l’exposition aux pesticides et l’incidence des cancers du pancréas. Le Dr Angélique Vienot, oncologue au CHU de Besançon, a présenté ses travaux contribuant à mieux comprendre comment le cancer du pancréas utilise son environnement pour résister aux immunothérapies. Le Dr Franck Monnien (anatomopathologie, CHU Besançon) travaille à de nouvelles approches pour favoriser le diagnostic et la caractérisation de la gravité de la maladie. Le Dr Valentin Derangère (Centre Leclerc, Dijon) a développé une analyse du système immunitaire intra-tumoral afin de mieux définir le pronostic. Le Dr Arthur Bénédic (CHU Strasbourg) et Romain Perrin (Université de Strasbourg) ont présenté une nouvelle méthode d’analyse de lames histologiques pour affiner le diagnostic. Les équipes du Dr Alexandre Harlé (Institut de Cancérologie de Lorraine) et du Pr Izzie Namer (CHU Strasbourg) utilisent également les données de la cohorte du cancéropôle et développent des technologies génomiques ou métaboliques pour mieux suivre l’évolution de ces tumeurs.

La réalisation de cette cohorte regroupant matériel tumoral et données cliniques fut un effort important soutenu par les Régions Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est. Les premiers résultats présentés ce 1er décembre par les chercheurs du Cancéropôle Est témoignent d’ores et déjà du dynamisme de la recherche menée par les équipes qui se sont saisies de ces enjeux et de résultats prometteurs. 

(Compte-rendu du CHU de Besançon)

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Soins dans l’Arc jurassien franco-suisse : une baisse du nombre de médecins du côté français

Dans le cadre d’un cycle de travail sur la santé, l’Observatoire statistique transfrontalier de l'Arc jurassien (OSTAJ) a publié le 27 février 2024 une nouvelle étude consacrée à l’offre de soins sur le territoire. Les chiffres reflètent particulièrement des tendances démographiques et structurelles différentes de part et d'autre de la frontière.

Une journée de sensibilisation et une exposition sur la prévention du cancer colorectal à Besançon 

Du 5 au 31 mars 2024, une exposition sur la prévention du cancer colorectal sera installée dans le hall principal du CHU de Besançon dans le cadre de Mars bleu. Une journée de sensibilisation sera également organisée le jeudi 21 mars avec une équipe pluridisciplinaire de gastro-entérologie.

Médicaments : des mesures pour anticiper les pénuries

Aider les médecins à prescrire des alternatives aux médicaments non disponibles, intensifier le bon usage des antibiotiques : le gouvernement a annoncé mercredi 21 février 2024 quelques mesures concrètes pour anticiper les pénuries.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.32
légère pluie
le 03/03 à 15h00
Vent
2.55 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
94 %