La fresque du cheval comtois, remporte le prix Poulidor !

Publié le 31/01/2020 - 17:13
Mis à jour le 31/01/2020 - 17:18

Le jury « Raymond Poulidor » qui s’est réuni le mercredi 22 janvier 2020, a retenu à l’unanimité le cheval Comtois présenté par la FDSEA du Doubs pour son Prix Raymond Poulidor.

Dans le cadre de la onzième édition du concours « Les agris aiment le Tour » organisé par la FNSEA, 15 fédérations départementales du réseau syndical avaient réalisé 16 visuels dans les champs pour le passage de l’édition de 2019 du Tour de France. Le jury était composé entre autres de Christian Prudhomme, directeur général du Tour, de Jean-Paul Ollivier, emblématique journaliste sportif, et de Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. Le prix sera remis officiellement lors du salon de l’agriculture, du 22 février au 1er mars 2020

Quels critères ?

Les critères d’évaluation qui ont guidé le jury : la valorisation des terroirs et des métiers de  l’agriculture, l’originalité, la visibilité, les matériaux utilisés, le slogan, le mouvement, l’appréciation générale, et le respect de l’environnement dans la préparation de l’événement.

L’œuvre éphémère doubienne a dominé tous les critères, jusqu’au nombre de clics numériques - plus de 2000 - laissant loin derrière elle, les 15 autres réalisations des autres fédérations départementales engagées dans cette 11e édition du concours « Les agris aiment le Tour ».

1.000 heures de travail

C’est grâce aux 1000 heures de travail réalisées par les 150 bénévoles de l’ANCTC que la FDSEA du Doubs et l’ANCTC remportent ce Prix. Cette année, le thème était : « les 100 ans du maillot jaune », une aubaine pour l’ANCTC qui célébrait également en 2019 le centenaire de la création du syndicat.

"Comme la race comtoise est la première race de chevaux de trait en France, en termes d’effectif, elle est un peu le maillot jaune des chevaux de trait. Cette fresque de la taille de 5 terrains de foot, a été imaginée et dirigée par l’artiste jurassien Pierre Duc qui est tout à la fois sculpteur, peintre, aquarellistes, graveur ou encore dessinateur", expliquent les organisateurs.

Elle a été conçue entièrement à l’aide de matériaux naturels : Paille, écorces de bois, compost, sciure. Elle se situait à Etalans, dans un champ d’étalons comtois, appartenant à Charly Jeangirard, qui ont été mis également à l’honneur par les équipes de télévision.

Info +

L’ANCTC publiera début mars le livre « Le cheval Comtois » écrit par Jean-Claude Barbeaux et illustré des photos de Jack VARLET, publié aux éditions du Sékoya, qui consacre tout un chapitre sur les étapes de réalisation de cette fresque historique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.89
couvert
le 27/05 à 3h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %